ActualitésEthereum

Le co-fondateur d’Ethereum mise sur la Chine avec VeChain et Qtum

Dans une interview, le co-fondateur d’Ethereum, Anthony Di lorio, a déclaré que les projets chinois VeChain et Qtum étaient voués à un grand avenir.

 

Après avoir parié très tôt sur le Bitcoin, Anthony Di lorio a co-fondé Ethereum avec Vitalik Buterin et d’autres développeurs. Aujourd’hui milliardaire grâce à son investissement dans le Bitcoin, le crypto-entrepreneur a révélé être séduit par 2 devises digitales créées par des organisations basées en Chine : Qtum (QTUM) et VeChain (VEN).

Comme reporte Bloomberg, Mr Di lorio a annoncé :

“En ce moment, je considère que les plus gros projets sont VeChain et Qtum, les deux sont chinois. Il y a beaucoup plus d’opportunités dans les nouveaux projets si vous arrivez à les identifier.”

Capture d’écran Linkedin – https://www.linkedin.com/in/anthonydiiorio1/

VeChain souhaite connecter la technologie blockchain au monde réel grâce à une structure de gouvernance complète, un solide modèle économique ainsi que l’utilisation de la technologie IdO (Internet des Objets).

Lobjectif de Qtum est de combiner la fiabilité de la blockchain Bitcoin avec les contrats intelligents d’Ethereum.

Les 2 devises évoluent aujourd’hui dans le top 25 des crypto-monnaies avec une capitalisation de marché de 867 millions pour Qtum et 1,4 milliard d’euros pour VeChain (d’après les données fournies par CoinMarketCap).

Le co-fondateur d’ethereum a précisé toujours croire en Bitcoin, il a pu négocier la devise pour seulement 5€ à l’époque, son prix est désormais supérieur à 5000€.

Mr Di lorio a également évoqué la récente décision de la SEC américaine au sujet d’Ethereum. Il a conclu :

“Quand nous avons lancé Ethereum, nous étions déjà à l’aise avec le fait que la devise n’était pas une ‘securities’. C’est génial d’avoir obtenu la confirmation.”

Aujourd’hui, Di lorio dirige la startup Decentral à Toronto au Canada. L’entreprise a notamment développé Jaxx, un portefeuille pour stocker ses crypto-monnaies.

A voir aussi : VeChain teste une application blockchain pour garantir la traçabilité du vin en Chine

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*