La SEC ne considère pas bitcoin et ethereum comme des ‘securities’

Il y a quelques heures, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a déclaré qu’elle ne considérait pas le bitcoin et l’ethereum comme des valeurs mobilières (securities). Depuis l’annonce, le cours des devises montent en flèche.

 

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les crypto-investisseurs attendent que la SEC américaine donne son verdict au sujet de la classification du bitcoin et de l’ethereum.

Comme reporte Yahoo Finance, dans une annonce à San Francisco, le directeur des finances de la US Securities and Exchange Commission, William Hinman, a annoncé que la commission ne classerait pas l’éther ou le bitcoin comme des ‘titres de sécurités’ (securities).

Dès lors le cours du bitcoin s’est envolé et celui d’ethereum a augmenté de plus de 10% en moins d’une heure :

Source : CoinMarketCap

Le bitcoin a longtemps été considéré comme une valeur mobilière ou une part dans une entreprise (action), ce qui exigeait son enregistrement auprès de la SEC.

Cependant, aujourd’hui le bitcoin se comporte plus comme un produit semblable à l’or ou au pétrole pour le régulateur américain.

Mr Hinman a expliqué :

“Si un réseau crypto-monnaie est suffisamment décentralisé et que les utilisateurs ne s’attendent pas à la gestion de celui-ci par un tiers, alors la devise n’est pas une ‘securities’.”

Un raisonnement proche de celui du co-fondateur d’ethereum, Joseph Lubin, qui avait déclaré en mai dernier que les jetons ethers ne pouvaient pas être considérés comme des ‘securities’ et n’avaient pas besoin d’être réglementés.

A voir aussi :