Fondateur Hotmail : “Les crypto-monnaies ne sont que tromperies. Trop beau pour être vrai”

Selon Sabeer Bhatia, les crypto-monnaies dupent les investisseurs et ne reposent que sur de pures spéculations.

 

Le co-fondateur du service de messagerie Hotmail de Microsoft n’est pas tendre avec le marché des monnaies virtuelles. Dans une interview pour ArabianBusiness, Sabeer Bhatia a expliqué que les cours des crypto-monnaies était uniquement basés sur la spéculation et non grâce à un succès avéré.

Sabeer Bhatia a déclaré :

“Le modèle d’affaires sous-jacent que j’ai pu voir est l’illusion. Les cryptomonnaies ne sont rien de plus que des livres blancs et de faux espoir pour les investisseurs.”

Ce businessman de 52 ans a co-fondé Hotmail dans les années 90 et est aujourd’hui à la tête de Sabse, une société qui explore l’Internet des Objets (IdO).

Screen de https://www.linkedin.com/in/sabeer-bhatia-b36b84

Il a ensuite taclé la fondation IOTA en particulier, une organisation a priori concurrente de la sienne :

“Il y a un jeton appelé IOTA, basé sur l’Internet des Objets (IdO). Mais ils n’ont vendu aucune machine à personne. L’idée est la suivante : Faire communiquer des appareils entre eux et effectuer des transactions financières. Et même si rien de tout cela a encore vu le jour, l’idée vaut 15 milliards de dollars ? Vraiment ? Ce sont entièrement des valeurs spéculatives.”

Sabeer Bhatia se range du côté des dinosaures de la finance tels que Warren Buffet ou encore Bill Gates qui attaquent depuis plusieurs mois les crypto-monnaies et les qualifient comme de véritables tragédies pour les investisseurs.

D’après Bhatia, la ‘bulle crypto‘ ressemble à l’avènement d’internet dans les années 90 lorsque les investisseurs ont perdu des milliards de dollars en pariant sur les premiers sites web qui n’avaient encore aucune activité réelle.

Il a conclu :

“Investir dans la crypto-monnaie définit parfaitement l’expression ‘trop beau pour être vrai’. Les gens sont fascinés par ces réseaux et participent en achetant des jetons mais que font vraiment ces réseaux ?”

A voir aussi : Microsoft rachète GitHub et provoque la colère des développeurs blockchain