Accueil A l’aube de la décision sur les ETFs Bitcoin, Gary Gensler met de nouveau en garde les investisseurs contre les cryptomonnaies
Actualités sur Bitcoin, Régulation, Toute l'actualité

A l’aube de la décision sur les ETFs Bitcoin, Gary Gensler met de nouveau en garde les investisseurs contre les cryptomonnaies

David Rajaonary
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le tout-puissant patron de la commission de contrôle des marchés américaine, Gary Gensler, a la plume rare sur X (Twitter), véritable épicentre de la cryptosphère. Alors quand il prend le temps de dérouler un thread pour mettre en garde les investisseurs contre les risques liés aux cryptoactifs, et à quelques heures d’une date butoir pour une décision sur les ETF Bitcoin spot, ce n’est certainement pas anodin. S’agit-il d’un dernier disclaimer avant d’approuver, enfin, ces véhicules d’investissement tant attendus par le marché ?

Quand Gary Gensler prenait la parole sur X (Twitter)

Il y a toujours deux raisons de faire quelque chose, selon l’adage. Une bonne raison, et la vraie raison.

De bonnes raisons, Gary Gensler en a cité trois dans son adresse au public d’investisseurs, au cœur même de l’épicentre de la cryptosphère, le réseau social X. Une publication en forme de mise en garde : « Les fraudeurs continuent d’exploiter la popularité croissante des actifs cryptographiques pour attirer les investisseurs particuliers dans des escroqueries. Ces investissements continuent d’être remplis de fraudes – fausses offres de jetons, systèmes de Ponzi et pyramidaux, et vols purs et simples dans lesquels le promoteur disparaît avec l’argent des investisseurs. »

De vraies raisons, Gary Gensler pourrait aussi en avoir de multiples. D’abord le timing. En effet, c’est demain 10 janvier que la SEC devra rendre sa décision dans le dossier Ark / 21Shares. La société américaine et le gestionnaire suisse veulent émettre un véhicule boursier (ETF) adossé à de véritables bitcoins, sonnants et trébuchants, et dont les parts seront cotées à la Bourse de Chicago.

cryptonaute twitter

Octobre 2021, un tweet de la SEC pour mettre en garde le public … avant les premiers ETF Bitcoin futures

En remontant le temps, on se rappellera que le 14 octobre 2021, le compte de la SEC avait publié quasiment le même avertissement sur X (alors encore baptisé Twitter) sur les … ETF adossés à des contrats à terme Bitcoin. Et quelques jours plus tard, le 19 octobre 2021, la société ProShares lança le tout premier ETF Bitcoin futures, le fameux BITO, à la Bourse de New York. Le parallèle est tentant : même publication, pour le même type d’annonce à venir ?

A peine trois heures avant le message de G. Gensler, des candidats à l’image de Grayscale, ARK/21Shares, BlackRock, Bitwise, VanEck, Wisdomtree, Invesco/Galaxy, Fidelity, Valkyrie et Franklin Templeton avaient déposé les dernières pièces administratives de leurs candidatures respectives. Plus précisément, il s’agissait des fameux formulaires S-1, essentiels pour l’enregistrement initial des parts d’un fonds coté en Bourse et considérés comme l’ultime pièce à approuver avant une première cotation sur le marché ouvert.


Sources : Gary Gensler (via X), SEC (via X)


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram