Sauvetage : Monex souhaite racheter l’échangeur Coincheck

Après le hack de janvier et les dernières investigations de la FSA, Coincheck devait fermer boutique mais la multinationale Monex a fait part de son intention d’acquérir le service d’échange de crypto-monnaies.

 

L’échangeur Coincheck a subi un des plus gros hacks de l’histoire, des pirates ont pu disparaitre avec 500 millions de dollars en devise NEM. Heureusement, la société a pu faire face à ce problème et rembourser entièrement les victimes.

Mais ce n’est pas le seul problème de Coincheck

Coincheck est basé au Japon et les régulateurs japonais mettent en ce moment la pression sur les services d’échange en les obligeant à posséder une licence pour exercer légalement, ce que Coincheck n’a pas réussi à obtenir.

Le sauvetage de Coincheck par Monex

Monex, une grande firme créée en 1999 et leader mondial dans le service de change de devises a décidé de prendre les choses en main. Selon des sources proches du dossier reportées par Coingeek, elle souhaite acquérir le service, grossir les équipes, mettre en place des mesures anti-blanchiment et renforcer la sécurité actuelle pour ainsi obtenir une licence de la FSA. Une offre de plusieurs milliards de yens aurait été faite à Yusuke Otsuka, le fondateur de Coincheck.