ActualitésFinancement et Acquisition

Opay, la fintech nigériane d’Opera, lève $120M

Plusieurs grandes sociétés de capital risque ont investi dans Opay, une fintech fondée au Nigeria par le célèbre éditeur de logiciels norvégien Opera.

 

Lors d’un tour de financement de série B incluant d’importants investisseurs asiatiques et américains dont Capital Source Code, DragonBall Capital, Softbank Asia, Redpoint, IDG Capital et Sequoia China, Opay a levé 120 millions de dollars.

Basée à Lagos, la startup spécialisée dans la technologie financière se concentre sur le développement de services financiers innovants pour le continent africain. Elle utilisera les fonds levés pour étendre son produit de paiement, pour le moment uniquement accessible depuis le Nigeria, à d’autres états africains, notamment le Ghana, l’Afrique du Sud ou encore le Kenya.

Opay facilitera la vie des gens au Nigeria, Ghana, Afrique du Sud, Kenya et dans d’autres pays africains pour accéder au meilleur écosystème de technologie financière,” a commenté le directeur d’Opera et président du conseil d’administration d’OPay, Yahui Zhou.

Très populaire en Afrique, Opera est aujourd’hui le second navigateur le plus utilisé sur le continent, derrière Google Chrome.

La compagnie norvégienne, majoritairement détenue par des fonds chinois, s’intéresse également de près au développement du Web 3.0. L’année dernière, elle a commencé à intégrer un lecteur de DApps et un crypto-wallet dans son navigateur éponyme. Une version finale baptisée Reborn 3 est sortie en avril dernier.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*