Accueil Le célèbre bridge Orbiter Finance va lancer son propre layer 2 d’Ethereum
Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

Le célèbre bridge Orbiter Finance va lancer son propre layer 2 d’Ethereum

David Rajaonary
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Orbiter Finance est, avec Meson et Multichain, l’un des ponts privilégiés par les utilisateurs de couches secondaires d’Ethereum (les fameux « layer 2 » ou « L2 »). Après avoir reçu un discret investissement d’OKX Ventures il y a quelques jours, l’équipe confirme un projet annoncé à cette occasion : elle va bien développer, elle aussi, sa propre couche secondaire d’Ethereum.

De simple bridge, Orbiter Finance va évoluer en un véritable réseau blockchain

C’est en mars dernier, au moment du lancement grand public de la blockchain L2 zkSync Era, que le projet Orbiter Finance a véritablement fait parler de lui. Orbiter Finance, effectivement, est un pont décentralisé qui joue un rôle crucial dans l’écosystème Ethereum.

Les utilisateurs qui souhaitent transférer des actifs entre Ethereum et ses couches secondaires (comme Arbitrum ou zkSync) utilisent Orbiter Finance. On pense particulièrement à ceux qui veulent accéder à différents protocoles de DeFi hébergés sur plusieurs blockchains. Orbiter leur permet de faire du staking, du lending (prêt), ou du yield farming sur différentes blockchains sans avoir à gérer de multiples wallets.

Grâce à cette proposition technique très pointue, le protocole compte aujourd’hui 3 millions d’utilisateurs actifs environ. Et sur les deux années écoulées, son « bridge » a traité plus de 12 millions de transactions, avec un volume total de transactions dépassant 7,8 milliards de dollars.

Orbiter Finance prévoit d’ajouter à son arc une nouvelle fonctionnalité baptisée « Orbiter Rollup ». Il s’agirait d’un nouveau réseau secondaire d’Ethereum, un peu particulier. En utilisant cette interface, les utilisateurs pourront non seulement transférer de l’argent (des tokens) mais aussi toutes sortes de données à travers différents niveaux de la blockchain Ethereum (les « L2 »).

cryptonaute twitter

Un « réseau des réseaux » au sein des couches secondaires d’Ethereum

En fin de compte, nous pensons que dans l’ensemble du paysage de couche 2, les utilisateurs n’auront besoin que d’un seul compte compatible EVM pour explorer de manière transparente l’écosystème Ethereum.

— Orbiter Finance

Le but d’Orbiter Rollup est en effet de devenir une sorte de plateforme centrale à travers laquelle tous les autres réseau L2 d’Ethereum peuvent être accessibles facilement. L’équipe d’Orbiter espère que, dans ce futur paysage de L2, les utilisateurs n’auront besoin que d’un seul compte compatible avec Ethereum pour explorer tout l’écosystème Ethereum + L2 de manière fluide et sécurisée.

Détail intéressant, l’équipe d’Orbiter a mentionné qu’elle ne prévoit pas de lancer son propre token pour le moment. Ils se concentrent actuellement sur le développement de leurs produits et l’amélioration de l’expérience utilisateur, selon la FAQ sur leur site web.

Ce nouveau réseau L2 reprendra le mécanisme des preuves à connaissance nulle (« zero-knowlege », nous leur avons consacré un dossier à l’automne 2023). La cryptographie dite Zero Knowledge est une percée passionnante. Grâce à elle, il est possible de prouver la vérité d’une affirmation, sans en révéler le contenu. Et depuis quelques mois, les Zero Knowledge Proofs (ZKP) sont le nouveau domaine de prédilection des chercheurs de la communauté Ethereum.

Leur but ? Développer des couches secondaires (layer 2) capables de garantir la confidentialité des transactions, tout en augmentant la vitesse de traitement et en réduisant les frais. Un mécanisme qui alimente des L2 déjà bien établis, à l’image de zkSync, Polygon zkEVM, dYdX Chain et le pionnier StarkNet.

Ndlr : notez bien que Orbiter Finance et Orbit Chain sont deux entités différentes. Orbit Chain est un autre protocole de pont qui a subi un hack tout récemment, mais, encore une fois, il n’a rien à voir avec Orbiter Finance.


Sources : Communiqué d’Orbiter Finance via X


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram