Accueil Qu’est-ce qui fait la valeur de Bitcoin ?
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Qu’est-ce qui fait la valeur de Bitcoin ?

valeur-bitcoin
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

C’est avec Bitcoin qu’est né tout l’univers cryptographique que l’on connaît aujourd’hui. L’idée de créer une telle monnaie a surgi d’un certain Satoshi Nakamato, un pseudonyme dont personne n’a encore pu percer les mystères qui l’entourent. L’objectif était alors de mettre au point un système décentralisé qui ne repose sur aucune autorité, qu’elle soit étatique ou financière.

Depuis lors, Bitcoin a atteint des sommets en valeur avec un pic (ATH) à 69 000 $. Bien sûr, ce succès fulgurant aura éveillé les soupçons de nombreux analystes affirmant que Bitcoin n’est soutenu par aucun élément physique. Mais qu’en est-il des autres monnaies fiat comme le dollar ? Dans cet article, nous décortiquons ce qui fait la valeur de Bitcoin, et pourquoi il trône désormais parmi les plus grosses monnaies du monde.

Le Bitcoin n’est basé sur rien. Oui, et alors ? Le dollar américain aussi !

Si Warren Buffet ou encore Donal Trump sont très critiques vis-à-vis de Bitcoin, c’est pour une raison particulière. Ceux-ci assurent que la crypto-monnaie n’est soutenue, ou indexée, par aucun élément physique ayant de la valeur. À titre d’exemple, le dollar était autrefois indexé et convertible en or.

Car oui, si l’on revient un peu en arrière, des monnaies comme le dollar avaient une valeur associée en or. Cette association était appelée le “gold standard”. Il garantissait la valeur d’une monnaie en promettant à tout un chacun de pouvoir se rendre dans une banque avec du dollar et de l’échanger en or. Ce système permettait de garder un certain sens des réalités quant à la création de monnaie, et d’assurer au dollar de toujours garder une valeur fixe et stable.

Ce système a rapidement trouvé ses limites lors de la Grande Dépression en 1929. À ce moment, l’économie subit une forte déflation qui entraîne une baisse des salaires, et une augmentation du chômage. Problème, pour limiter cet effet, un pays a besoin d’augmenter sa masse monétaire pour stimuler les dépenses. Mais cela demande d’augmenter ses réserves en or pour toujours garder une convertibilité active du dollar vers l’or.

L’histoire a pris un réel tournant lors de la fin des accords de Bretton Woods mettant fin à la convertibilité or et dollar en 1971. Un événement considéré comme étant le plus important du 20ᵉ siècle en matière d’économie tant il a eu d’impact sur les modèles futurs. Ces accords sont d’ailleurs vivement critiqués, car ils ont permis aux banques d’imprimer autant de billets qu’elles le souhaitaient sans se soucier des conséquences, du moins… pour un certain temps.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

Le principe de demande et de confiance, le cas du dollar pour comprendre Bitcoin

C’est ainsi que l’on se retrouve avec des monnaies fiat qui sur le papier ne valent pas grand-chose. Leur valeur est déterminée par la demande autour de celle-ci, par la puissance des États et leur influence géo-politique, etc. Toutes ces notions sont, elles même, soutenues, par une grande idée générale qui est le fait qu’une monnaie tire sa valeur de la confiance que lui accordent les différents acteurs du marché.

Si le dollar des États-Unis est si fort, c’est avant tout parce qu’il s’agit de la monnaie de référence émise par l’État le plus puissant au monde. Après tout, qui imagine les USA s’effondrer sur eux même lorsque l’on voit l’influence qu’elle possède au niveau mondial ? La plus grande démonstration de cette influence résulte dans le pétrodollar.

Celui-ci désigne le fait que les États-Unis ont réussi à produire des contrats avec la plupart des pays exportateurs de pétrole, la majorité des contrats d’approvisionnement en pétrole dans le monde sont libellés en dollar américain. Par effet de rebond, les pays acheteurs se retrouvent eux aussi contraints d’acheter du pétrole en dollar américain !

Une bien belle perspective qui ne résout pourtant pas toute cette histoire. Nos expériences passées nous ont démontrées que toutes les bonnes choses ont une fin. Surtout en matière d’économie avec des pays entiers qui sont soumis à des conjonctures incontrôlables avec des hauts et des bas.

Malgré le fait que les monnaies soient purement basées sur la confiance, rien n’empêche que celle-ci se perde d’un jour à l’autre à cause d’un élément imprévu. L’instabilité géo-politique mondiale, le climat changeant, ou encore une guerre civile dans un pays, sont tant de facteurs qui peuvent faire flancher une monnaie fiat en un clin d’œil.

cryptonaute twitter

Bitcoin est actuellement soutenu par quelque chose

On en revient donc à notre Bitcoin, qui lui aussi bénéficie de cet effet lié à la confiance de ses utilisateurs. Avec son concept d’économie décentralisée, celui-ci convainc de plus en plus les autorités gouvernementales et le grand public de son utilité.

Et mieux encore, il semble bénéficier de la crainte qu’ont les ménages envers les monnaies fiats en raison des divers troubles environnementaux et géo-politiques actuels.

Pourtant, il y a un hic. Bitcoin n’est pas un État, il n’a aucune influence culturelle, n’a pas d’armée, ni d’économie traditionnelle avec une balance commerciale à gérer. Alors pourquoi ce dernier s’échange actuellement à 22 000 $ le BTC ?

Bitcoin a une valeur intrinsèque grâce à sa complexité mathématique

Bitcoin n’est certes pas convertible en or, mais il possède pourtant une valeur intrinsèque. Et celle-ci résulte dans la formidable complexité mathématique enfermée dans sa technologie blockchain. Elle assure d’ailleurs que Bitcoin est limité en termes de quantité avec seulement 21 millions de jetons qui sont possibles d’obtenir. Sur ce sujet, Anthony Pompliano a déclaré :

Si vous ne croyez pas en Bitcoin, vous dites essentiellement que vous ne croyez pas en la technologie cryptographique.

Alors, la technologie enfermée dans Bitcoin peut alors se voir comme l’or pour le dollar. Celle-ci est précieuse et possède une utilité propre qui ne manque pas de prouver à ses utilisateurs qu’ils peuvent avoir confiance en cette monnaie.

Et que dire de plus ? Eh bien, la plupart des pays et gouvernements réfléchissent déjà à leur propre monnaie numérique. Bitcoin se démocratise avec une reconnaissance accrue de la monnaie comme moyen de paiement dans certains pays du monde.

Et surtout, Bitcoin fait parler de lui. Que ce soit en bien ou en mal, personne ne peut nier la fascination qu’engendre la monnaie tout autour du globe. Cet indicateur nous montre que Bitcoin bouleverse réellement la façon dont on peut percevoir une monnaie ainsi que la manière dont on lui accorde notre confiance.

Vous venez de vous découvrir une passion soudaine pour Bitcoin à la lecture de cet article ? Consultez donc notre guide pour apprendre à acheter du Bitcoin.


Source : Prix Bitcoin CMC, Bretton Woods wikipédia, Anthony Pompliano


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram