Accueil Seulement 7% des start-ups blockchain sont dirigées par des femmes
Toute l'actualité, Web 3.0

Seulement 7% des start-ups blockchain sont dirigées par des femmes

Paul T Guillot Journaliste Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Une étude récente de Bitget révèle un déséquilibre frappant : seulement 7% des startups blockchain sont dirigées par des femmes. Cette inégalité est accentuée par le fait que ces entreprises ne captent que 6% du financement global, soulignant une disparité de genre profondément enracinée dans l’industrie.

Disparité hommes/femmes dans le web3: le grand écart

Sur une période de deux ans, l’étude de Bitget a mis en lumière des tendances alarmantes. Alors que le secteur a levé 27,85 milliards de dollars, les startups dirigées par des femmes n’ont reçu qu’une fraction de cette somme, soit 6,34%. Cette situation est d’autant plus préoccupante que le nombre des startups dirigées par des femmes a diminué de 45,2% depuis début 2022, bien qu’une légère reprise soit observée récemment.

Ce rapport met aussi en évidence les préjugés et le sentiment des investisseurs, qui semblent privilégier massivement les projets menés par des hommes. Plus de 90% du financement est alloué à des startups dirigées par des hommes, un écart qui ne peut être attribué uniquement aux performances ou aux idées. Les fondatrices se heurtent à des barrières invisibles mais persistantes, façonnées par des préjugés sexistes une réticence à investir dans des projets dirigés par des femmes.

En outre, les conditions de marché fluctuantes exacerbent cette situation. En 2022, un sentiment baissier a provoqué une chute de 61,6% dans le nombre d’investissements, réduisant considérablement les opportunités pour les startups blockchain en général. Mais cela est encore plus vrai pour celles dirigées par des femmes. Double peine, donc. Et le graphique suivant en témoigne bien.

Nous devons reconnaître ces vérités inconfortables et agir pour catalyser des changements significatifs. Il est impératif de créer un écosystème où le talent et le potentiel priment, sans influence des préjugés sexistes. L’industrie des cryptomonnaies, reconnue pour son caractère inclusif et mondial, se doit de refléter ces valeurs dans sa structure même, souligne Gracy Chen, directrice générale de Bitget.

Le rapport souligne aussi la nécessité de développer des incubateurs et des environnements propices à la croissance des startups dirigées par des femmes. Ces structures devraient offrir un soutien adapté et favoriser une culture d’investissement plus équitable et inclusive.

En conclusion, l’étude de Bitget ne se contente pas de dresser un constat. Elle appelle à une prise de conscience et à un engagement actif pour rééquilibrer la balance. Dans l’industrie novatrice de la blockchain, l’égalité des chances et la diversité ne sont pas seulement souhaitables, mais essentielles pour stimuler l’innovation sectorielle.


Source: Rapport de Bitget


Sur le même sujet: 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Paul T Guillot Journaliste

Paul T Guillot Journaliste

Biographie

Paul est journaliste pour Cryptonaute. Après des études en sciences politiques et l'obtention d'une maîtrise en journalisme au CELSA, il fait de la technologie blockchain son cheval de bataille. Ses recherches de mémoire explorent le potentiel de la blockchain pour renouveler les modèles économiques des médias. Il rejoint ensuite l'équipe en charge des réseaux sociaux de France 24.

C’est lorsqu’il réalise sa première vente de NFT qu’il décide consacrer son attention sur l’actualité de l’univers des cryptos et du Web3. Il intègre alors l’équipe rédactionnelle de CryptoNews et traite les actualités au jour le jour. Par ailleurs, il écrit pour la rubrique Web3 du Journal Du Net.

Basé à Paris, Paul effectue des reportages sur les événements majeurs de l’écosystème crypto comme NFT Paris, Paris Blockchain Week ou encore le sommet Proof of Talk. Il a su, ce faisant, tisser un vaste réseau de relations qu’il mobilise aux fins journalistiques caractérisant son travail: apporter une information indépendante et à forte valeur ajoutée à ses lecteurs.

Expertise

  • Régulation européenne sur les cryptos
  • NFTs utilitaires
  • Tokenisation (Real World Asset - RWA)

Accomplissements

  • Correcteur du prix de journalisme européen Lorenzo Natali (édition 2020 & 2021)
  • Membre du club Wallcrypt

Education

  • Double licence en sciences politiques et sociologie à l'université Concordia (Montréal, Canada).
  • Master 1 en information et communication à l'université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban).
  • Master 2 en journalisme à l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication - CELSA (Paris, France).
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram