Accueil Stripe fait un grand pas de plus vers les cryptos en résolvant ce problème
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

Stripe fait un grand pas de plus vers les cryptos en résolvant ce problème

David Rajaonary
stripe-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Stripe continue son incursion dans les cryptomonnaies. Le géant américain des paiements lance une solution qui s’attaque à un problème récurrent : comment acheter des cryptomonnaies rapidement lorsqu’on démarre ? La solution de Stripe s’adresse aux entreprises du web3 (exchanges, plateformes de DeFi), et leur donne un outil sécurisé pour que leurs clients achètent des cryptos contre des euros, des dollars et autres devises – sans quitter l’application web3 visitée. La solution est déjà opérationnelle sur le réseau social Lens, le protocole 1Inch ou encore le navigateur Brave.

Stripe lance une solution “fiat-to-crypto” pour les entreprises

Il y a un problème récurrent pour les utilisateurs lorsqu’ils utilisent pour la première fois une application du Web3. En effet, il faut déjà détenir des cryptomonnaies pour les utiliser. L’obstacle retarde, voire décourage, ceux qui n’ont pas de compte sur une plateforme d’échange ou qui ne sont pas familiers avec le fonctionnement des portefeuilles de cryptomonnaies.

La solution fiat-to-crypto on-ramp de Stripe vise à résoudre ce problème en permettant aux utilisateurs d’acheter des cryptomonnaies avec des monnaies fiduciaires au moment où ils en ont besoin, sans avoir à quitter l’application Web3 qu’ils veulent utiliser.

La solution se présente sous la forme d’un widget personnalisable que les développeurs peuvent intégrer directement dans leur site web ou leur application, ou d’une option hébergée par Stripe chez son partenaire technique Link (à l’adresse crypto.link.com).

Link est un outil de paiement en un clic très prisé pour sa sécurité. Il permet aux utilisateurs d’enregistrer leurs informations de paiement et de les réutiliser sur les sites qui utilisent Stripe. Ainsi, lorsque les utilisateurs voudront acheter des cryptos sur différentes applications, ils pourront le faire rapidement et facilement avec Link, sans avoir à saisir leurs coordonnées bancaires à chaque fois.

cryptonaute twitter

Stripe tente de reprendre des parts de marché à Transak et MoonPay

Stripe n’arrive pas sur un marché inoccupé. Il existe d’autres entreprises qui proposent des solutions fiat-to-crypto on-ramp, comme Transak et MoonPay. Ce sont des “passerelles de paiement” qui permettent aux utilisateurs d’acheter des cryptomonnaies avec des monnaies fiduciaires via des applications Web3 ou des portefeuilles de cryptomonnaies (comme Metamask récemment).

Transak et MoonPay acceptent différents moyens de paiement, comme les cartes bancaires, les virements bancaires, Apple Pay ou encore Google Pay. Ils sont disponibles dans de nombreux pays et prennent en charge plusieurs devises locales et cryptomonnaies.

Ils se différencient de Stripe par le fait qu’ils ne fournissent pas d’infrastructures financières pour les entreprises Web3, mais se concentrent sur la facilitation de l’accès aux cryptomonnaies pour les utilisateurs finaux. C’est là que réside la principale différence.

La solution de Stripe existe en réalité depuis fin 2022, avec un test discret sur le protocole de DeFi Orca (Solana)

Stripe a été l’une des premières entreprises de paiement à accepter le Bitcoin en 2014. Mais elle a arrêté ce service en 2018, car le Bitcoin était devenu moins adapté aux paiements à cause des temps de confirmation élevés, des frais importants et la volatilité.

Stripe a donc décidé de se concentrer sur d’autres projets liés aux cryptomonnaies et au Web3. En 2022, elle a notamment lancé des paiements en USDC, dans 67 pays, avant de lancer sa solution fiat-to-crypto on-ramp en décembre. Une solution testée notamment sur le protocole de DeFi Orca (Solana).


Sources : Coin Telegraph, Communiqué Stripe


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram