Thaïlande : La SEC approuve un portail pour les ICOs

L’organisme de régulation thaïlandais (SEC) a approuvé un portail pour les Initial Coin Offering (ICO) visant à contrôler les émissions de crypto-monnaies dans le pays.

 

D’après le BangkokPost, le conseil d’administration de la Securities and Exchange Commission a approuvé une plateforme permettant de filtrer les ICOs, notamment pour protéger les investisseurs.

“La première ICO sera bientôt disponible au public dans le cadre du décret royal relatif aux actifs numériques.” a déclaré Archari Suppiroj, directrice du pôle fintech de la SEC.

Bien que la SEC ait donné son feu vert, la décision devra maintenant être validée par d’autres organismes gouvernementaux tels que le ministère du Commerce.

Le portail a été développé par une startup étrangère non citée et devrait également supporter les levées de fonds virtuelles pour les jetons de sécurité (STO). Toutefois, pour ce type de financement, les entreprises devront obtenir une licence spéciale auprès de la SEC.

“La Thaïlande bénéficie d’un environnement favorable où avocats et régulateurs comprennent ce nouveau phénomène mondial.” a commenté Jirayut Srupsrisopa, PDG de Bitkub Capital Group.

L’année dernière, un cadre réglementaire pour cette nouvelle classe d’actifs est entré en vigueur au pays du sourire. Il définit les crypto-monnaies comme des “actifs et jetons numériques” soumis à la juridiction de la SEC.

Alors que 7 crypto-monnaies avaient été autorisées pour récolter des fonds lors d’ICOs ou en tant que paires de trading de base sur les crypto-bourses locales, le régulateur a récemment retiré 3 d’entre elles, à savoir Bitcoin Cash, Ethereum Classic et Litecoin.

> Thaïlande : Le gouvernement octroie une licence à 4 crypto-bourses