Bruxelles : L’UE devrait adopter des règles communes pour la crypto-monnaie

Le centre de réflexion pro-européen de Bruegel appelle à mettre en place une réglementation commune pour le marché de la crypto-monnaie et des ICOs au sein des pays de l’Union européenne.

 

D’après Reuters, lors de la réunion des 28 ministres des Finances européens à Vienne ce vendredi, le think tank bruxellois Bruegel présentera un rapport visant à adopter une approche unifiée pour la régulation du marché des crypto-actifs.

Fin août, Cryptonaute reportait que les ministres des Finances des pays de l’UE avaient prévu d’assister à une réunion informelle le 7 septembre afin de débattre sur les réglementations liées à la crypto-monnaie. On apprenait aussi que les règles actuelles pourraient être renforcées.

Dans son rapport, Bruegel plaide pour une réglementation à l’échelle européenne pour les plateformes d’échange de crypto-monnaies et des règles plus claires sur les ICO afin de limiter les risques et exploiter le potentiel de la technologie blockchain.

Pour le moment, la plupart des pays de l’UE ont choisi de ne pas réglementer le marché en raison de sa petitesse. Cependant, ils ont toujours été soucieux de la forte volatilité des cours et de la fraude comme le blanchiment d’argent.

D’après Bruegel, la réglementation des bitcoins en tant que telle est impossible en raison de leur nature virtuelle, mais les entités comme les échangeurs et courtiers pourraient être soumis à des règles plus strictes, voire des interdictions.

Aussi, le rapport mentionne une “possibilité d’arbitrage réglementaire” suite à la répression des activités cryptographiques en Asie, en prenant l’exemple de l’échangeur chinois Binance, désormais installé à Malte.

Néanmoins, Bruegel a également indiqué que les plateformes crypto-monnaies à la recherche d’une juridiction plus favorable pourraient être tolérées afin “d’expérimenter les meilleures approches de cette technologie en développement rapide“.

La réunion des 28 ministres des Finances de l’UE aura lieu demain à Vienne en Autriche.