Calastone va transférer sa place de marché de fonds sur la blockchain

Le réseau de transactions pour le secteur des fonds communs de placement développé par la fintech britannique Calastone sera transféré sur la blockchain en mai 2019.

 

La société londonienne Calastone fournit un réseau mondial de transactions de fonds à plus de 1700 entités dont la célèbre banque américaine JP Morgan ou encore le hedge fund Polar Capital.

Calastone lancera une nouvelle infrastructure de marché distribuée basée sur la blockchain en mai 2019 afin de réduire les coûts annuels engendrés par cette activité de plusieurs milliards d’euros, rapporte Reuters.

Chaque mois, plus de 9 millions de messages commerciaux sont échangés par les utilisateurs du réseau pour une valeur proche de 200 milliards d’euros. Selon Calastone, l’utilisation de la blockchain pourrait permettre d’économiser plus de 3,7 milliards d’euros par an.

“Notre infrastructure partagée sur la blockchain soulage les points de friction, y compris dans les secteurs tels que la réconciliation et le règlement. Nous créons un environnement qui marque un point d’inflexion pour l’avenir du secteur des fonds.” a commenté Mr Campbell Brierley, directeur de l’innovation chez Calastone.

Certaines institutions ont montré leur inquiétude concernant l’utilisation de la blockchain dans ce domaine.

“La technologie est-elle vraiment sécurisée ? Y a-t-il un risque de fraude ou de perte de données ?” a questionné Matthias Huebner, partenaire chez Oliver Wyman.

Calastone a toutefois affirmé que les opérations de tous ses clients seraient transférées sur la blockchain à partir de mai 2019.

La semaine dernière, Shell et BP ont lancé Vakt, une plateforme blockchain dédiée au négoce du pétrole visant à simplifier les transactions sur le marché pétrolier.

> Auchan lance sa blockchain dédiée à la traçabilité alimentaire en France

> Amazon lance un service de création de Blockchain