Actualité d'EthereumActualitésActualités sur Blockchain

Cardano, « l’Ethereum Killer », fait grincer des dents

cardano header

Le fondateur de Cardano (ADA), critiqué sur les réseaux sociaux,  réagit et dénonce la malhonnêteté intellectuelle.

Qui sème le vent, récolte la tempête. Charles Hoskinson a régulièrement la dent dure à l’égard d’Ethereum. Avec son projet Cardano, qualifié un temps d’Ethereum Killer, son fondateur espère bien faire de l’ombre à la blockchain centrale de la DeFi.

Toutefois, ses déclarations récurrentes attisent la rivalité. Et elles valent en retour à Hoskinson des attaques sur les réseau sociaux. Mais pas question pour le PDG de IOHK de faire la sourde oreille. Il réagit donc dans une vidéo.

Cardano n’est pas une « chaîne fantôme » sans Dapps  

Le dirigeant dénonce en particulier l’énorme « quantité de malhonnêteté intellectuelle » dont feraient preuve des « maximalistes d’Ethereum ». Il faut dire que selon lui, Cardano dispose d’une longueur d’avance sur Ethereum.

En termes d’applications, il est cependant permis d’en douter. Les pros-ETH n’hésitent d’ailleurs pas à qualifier Cardano de « chaine fantôme ». Des critiques totalement injustifiées aux yeux de son fondateur, qui entend bien apporter des contre-arguments :

« Bien que nous ne disposions pas d’une capacité de programmation complète au niveau de la couche de base, des applications telles que l’authentification des chaussures de New Balance et l’authentification du bétail avec BeefChain utilisent déjà les fonctionnalités de métadonnées de Cardano. Et on s’interroge sur les DApps fonctionnant sur Cardano ? »

Charles Hoskinson ne se contente pas de répondre aux doutes. Et il risque bien d’ajouter encore de l’huile sur le feu en attaquant à son tour Ethereum. Car non, pas de doute à ce sujet, il n’est pas un fan de la blockchain et de ses projets.

Pour lui, Ethereum se résume à une poignée d’individus tirant profit des utilisateurs grâce à « des frais de transaction de 100 dollars, du yield farming, de la DeFi inutile, des NFT vendus des millions, mais inutiles et sans intérêt. »

Les services DeFi quitteront Ethereum s’ils trouvent mieux

Aucun doute, Hoskinson sait s’adresser à la communauté Ethereum et s’attirer ses faveurs… ou plutôt ses foudres. Et le patron de Cardano (ADA) d’en rajouter encore : « Il n’y a aucune substance réelle qui soit durable ou viable à long terme » sur Ethereum.

C’est clairement excessif. Ethereum a dépassé en 2021 le cap du milliard de transactions. La blockchain accueille aussi les principales applications de la DeFi, qui ne sont pas responsables des frais. Leur développement en pâtît au contraire.

Mais Hoskinson a au moins raison sur un point : les positions ne sont pas acquises. « Dans le monde de la crypto, les choses changent rapidement », souligne-t-il.  Ainsi, la DeFi n’est « pas fidèle à son infrastructure sous-jacente. »

« Ces entreprises ne sont pas dans la partie pour faire gagner de l’argent à Joe Lubin ou Vitalik Buterin. Elles sont là pour fournir un service. S’il est meilleur, plus rapide et moins cher, avec une liquidité plus élevée et plus d’utilisateurs sur notre chaîne que sur une autre, alors ils migreront par intérêt personnel », prévient-il.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé