Accueil Cipher, géant du mining, investit 100 millions de dollars dans des équipements Bitmain
Minage, Toute l'actualité

Cipher, géant du mining, investit 100 millions de dollars dans des équipements Bitmain

David Rajaonary
bitcoin mining
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Cipher Mining, mineur américain coté au Nasdaq, a acheté 37 396 unités des mineurs Antminer T21 de dernière génération de Bitmain. Ces mineurs représentent une capacité de minage de 7,1 EH/s (exahash par seconde) et seront livrés dans la première moitié de 2025. Le carnet de commandes du fabricant chinois, ainsi que ses concurrents (Canaan, MicroBT), ne désemplit pas à l’approche du halving sur le réseau Bitcoin. Explications.

Cipher achète de nouvelles machines de minage, à un prix de 14 dollars par terahash (TH)

La stratégie de Cipher Mining est claire : verrouiller le prix des machines à un tarif attractif, et se positionner avantageusement avant un marché haussier anticipé pour début 2024. L’achat de machines Bitmain n’est donc pas le premier en cette fin d’année : il y a quelques jours, la société a annoncé l’achat de 11 000 machines auprès du fabricant Canaan.

L’investissement de Cipher dans les plateformes minières a pour but d’augmenter significativement sa puissance de calcul. Celle-ci est actuellement de 6 EH/s, et la société espère franchir le cap des 8,2 EH/s d’ici la fin de l’année. En termes simples, le taux de hachage représente la puissance de calcul déployée pour miner des Bitcoins.

Un taux plus élevé signifie une capacité accrue à résoudre les problèmes mathématiques complexes au cœur du processus de minage, et donc une probabilité plus grande de gagner des récompenses en Bitcoin. Dans son communiqué de presse, le géant du minage indique que ces acquisitions serviront au développement initial du site Black Pearl qu’il vient d’acquérir.

L’action CIPHER vient de gagner 21% en pré-marché – Zonebourse / ProRealtime

Outre le premier lot de 37 396 machines, la société a également sécurisé une option pour acquérir jusqu’à 45 706 machines supplémentaires, représentant 8,7 EH/s, en 2024, aux mêmes conditions de prix.  Si Cipher Mining exerce l’option d’achat complète, la capacité totale de hashrate de l’entreprise, incluant les opérations en cours et les contrats, atteindrait 24,2 EH/s.

Les fabricants de machines de minage se frottent les mains à l’approche du halving en mars 2024 (la division par deux des récompenses par bloc Bitcoin miné, ndlr). En effet, les mineurs cherchent actuellement à extraire la valeur maximale de leur équipement existant, avant que la récompense par bloc ne soit divisée par deux, passant de 6,25 BTC/bloc à 3,125 BTC/bloc. Pour rester immédiatement compétitifs après le halving, la suite logique est donc l’achat de machines de nouvelle génération.

Même le géant Tether, émetteur du vénérable stablecoin USDT, accélère dans le minage en cette fin 2023, avec un investissement colossal dans des fermes au Paraguay, en Uruguay et au Salvador, pays du Bitcoin.

🔎 Les géants du minage renouvellent en masse leur équipement

● Hive a acheté 4 800 rigs de minage Bitmain S19k Antminer à la mi-novembre.

● Core Scientific a finalisé un accord de 77 millions de dollars avec Bitmain pour l’acquisition de 27 000 rigs de minage Bitcoin, presque au même moment.

● Riot Platforms a réalisé une acquisition importante de 66 560 rigs de minage Bitcoin de MicroBT. Cette acquisition, annoncée le 6 décembre, est estimée à environ 290,5 millions de dollars.

● Iris Energy a acquis pour 19,6 millions de dollars d’Antminers S21 de Bitmain, représentant 1,4 exahash par seconde (EH/s). Cette acquisition a été rapportée le 11 octobre.


Sources : Cipher


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram