Accueil CoinShares obtient le feu vert pour racheter la branche ETF de Valkyrie
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité, Web 3.0

CoinShares obtient le feu vert pour racheter la branche ETF de Valkyrie

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

coinshares-hedge-fund
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le britannique CoinShares, figure de proue de la gestion d’actifs crypto en Europe, prend une option pour récupérer une partie des actifs gérés par l’américain Valkyrie. Parmi les actifs concernés, figurera probablement le futur ETF Bitcoin de la société, le Valkyrie Bitcoin Fund (BRRR), qui est examiné par le régulateur américain depuis le 21 juin dernier.

Déjà n°1 en Europe, CoinShares tente une percée aux Etats-Unis

Il s’agit pour le moment d’une option d’achat, qui pourra être exercée jusqu’en mars 2024.

Cette option donne à CoinShares (Saint-Hélier, Jersey) le droit de récupérer la totalité des actifs de type “Fonds” gérés par la société de gestion Valkyrie (Nashville, Tennessee). Parmi ces actifs, il y a pour l’heure :

  • le Valkyrie Bitcoin and Ether Strategy ETF (BTF), un ETF géré activement qui ne détient pas directement de bitcoin ou d’ether, mais cherche à reproduire leur performance à travers le marché régulé des contrats à terme (34 millions de dollars sous gestion),
  • Le Valkyrie Bitcoin Miners ETF (WGMI), qui investit dans des sociétés qui tirent au moins 50% de leurs revenus ou profits du minage de bitcoin ou qui fournissent des puces, du matériel ou des logiciels spécialisés (20 millions sous gestion).

Ce dernier figure parmi les ETF les plus performants de l’année, avec +101,75% depuis janvier. Mais la pierre angulaire de l’opération reste sans doute le  Valkyrie Bitcoin Fund (BRRR), un des fonds bitcoin physiques actuellement examinés par la SEC américaine avec 11 autres.

Rejoindre cette dynamique des ETF Bitcoin était primordial pour nous (…) Trouver une stratégie pour être présent dans cette course, et être présent à la ligne d’arrivée avec un partenaire adéquat, est capital pour notre société.Jean-Marie Mognetti (CoinShares)
cryptonaute twitter

Valkyrie conservera son statut d’entité indépendante jusqu’à ce que CoinShares exerce son option d’achat

Cela donne à Valkyrie une fenêtre pour attendre la décision de la SEC sur son dossier d’ETF Bitcoin.

Théoriquement, et selon les règles légales qui régissent les candidatures de fonds indiciels, la prochaine date à surveiller est le 17 janvier 2024, puis à nouveau le 19 mars 2024 si le régulateur estime avoir besoin de plus de temps pour réfléchir. Hier, celui-ci a d’ailleurs usé de ce droit pour repousser sa décision dans les deux dossiers du brésilien Hashdex et de l’américain Grayscale.

Valkyrie est une cible de choix pour CoinShares car son équipe dispose d’un réel savoir-faire sur le marché américain. Le 29 septembre dernier, elle a par exemple été à l’origine d’une première aux Etats-Unis : le tout premier ETF basé sur Ethereum, qui cherche à reproduire la performance de l’ether à travers le marché régulé des contrats à terme.

C’est d’autant plus remarquable que Valkyrie a réussi là où une poignée de concurrents se sont cassé les dents : ARK, 21Shares et VanEck (juillet 2021), WisdomTree (juin 2021), Kryptoin (avril 2021), Bitwise (février 2021).

valkyrie-crypto


Sources : Bloomberg


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram