Un crypto-exchange polonais disparait avec les fonds de ses clients

Coinroom, une crypto-bourse basée en Pologne, a fermé ses portes du jour au lendemain, emportant avec elle une partie des fonds de ses utilisateurs.

 

Le 2 avril dernier, la plateforme d’échange de crypto-monnaies Coinroom a annoncé sa fermeture et laissé 24h à ses clients pour retirer leurs fonds. Elle a ensuite mis son site hors ligne, empêchant certains utilisateurs de récupérer leurs cryptomonnaies, explique le média local Money.pl.

En plus du trading, Coinroom offrait également la possibilité d’acheter et vendre des pièces numériques comme Bitcoin avec de la monnaie fiduciaire.

Dans un courrier électronique envoyé à ses clients, Coinroom expliquait que passé le délai de 24h, les utilisateurs du crypto-exchange devaient les contacter pour pouvoir retirer leur argent.

Toutefois, de nombreux crypto-traders affirment aujourd’hui ne pas avoir récupérer leurs cryptomonnaies, ni même avoir reçu de réponse à leur courriel.

Un forum créé pour l’occasion rassemble une cinquantaine de personnes qui se disent avoir été trompées par Coinroom et qui ont, pour certains, commencé à intenter des actions en justice contre la firme.

“Le 2ème jour après l’envoi du courriel, je suis allé au siège social de Coinroom. L’employée à la réception n’a pas voulu me laisser entrer, elle a affirmé que personne n’était dans le bureau. On m’a demandé de laisser mes coordonnées mais on ne m’a jamais recontacté.” a écrit Mr Rafal, un client de Coinroom qui aurait perdu environ 14 000 euros dans l’affaire.

Aujourd’hui, le numéro de téléphone de Coinroom est inactif, ses réseaux sociaux ont disparu et son président est injoignable.

“Jusqu’à présent, plusieurs individus ont déposé plainte. Nous enquêtons pour identifier éventuellement d’autres victimes. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour donner des détails sur la valeur totale des pertes éventuelles.” a commenté Lukasz Lapczynski, porte-parole du bureau du procureur du district de Varsovie.

Coïncidence ou hasard, l’entreprise polonaise, qui rencontrait des difficultés avec les régulateurs, a fermé au même moment que le cours de Bitcoin a bondi et dépassé les 5000$.

> Hack : Plusieurs millions de dollars en XRP volés sur GateHub

> USA : Recrudescence des vols de cryptomonnaies via SIM swap


La newsletter de Cryptonaute :