Accueil Cryptomonnaies et philanthropie : comment les dons en crypto redéfinissent la charité ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Cryptomonnaies et philanthropie : comment les dons en crypto redéfinissent la charité ?

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

don-crypto-charité
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Catastrophes naturelles, pandémies, guerres sont autant d’évènements qui peuvent laisser place à la philanthropie et aux donations. Si ceux-ci s’effectuent encore majoritairement par chèque, liquide ou virement bancaire, les dons d’actifs numériques sont de plus en plus fréquents. À travers cet article, nous verrons à quel point la blockchain peut offrir des solutions intéressantes pour les dons à des associations ou autres œuvres caritatives.

La crypto : un outil efficace pour faire des dons

Si l’on met souvent en avant l’intérêt de recourir aux cryptos pour les paiements transfrontaliers, force est de constater que les actifs numériques offrent aussi des outils et des caractéristiques tout à fait adaptés à la philanthropie. Rapidité de transfert partout dans le monde, faiblesse des frais et facilité d’accès sont autant d’éléments qui permettent d’agir vite.

En outre, les dons cryptos permettent aussi de maximiser l’impact des montants donnés. Car en passant par la blockchain, le donateur limite grandement les frais (frais bancaires, frais de conversion…). Les caractéristiques de la blockchain offrent aussi un terrain de jeu idéal avec une traçabilité des dons effectués. Contrairement à ce qui est souvent mis en avant chez certains de nos confrères. Ainsi, grâce à la blockchain, le donateur peut se rendre compte de l’impact réel de son geste. Pour les organismes qui collectent les dons, recourir à la blockchain peut aussi être un élément très porteur. Par ce biais, il est possible de montrer comment les fonds collectés sont dépensés et utilisés. Et dans ce domaine, la transparence est un élément clé.

Accepter les actifs numériques comme outil de donation, c’est aussi s’ouvrir à un public encore plus large. En effet, dans certaines parties du monde, la problématique de l’inclusion financière est un véritable fléau. Pour certains donateurs qui ne disposent pas de comptes bancaires, les actifs numériques offrent une solution clé en mains.  Si beaucoup considèrent que la volatilité des cryptos est un problème, il est aussi désormais possible d’effectuer des dons par le biais de stablecoins. Mais force est de constater que la volatilité d’autres cryptos comme Bitcoin ou Ethereum peut constituer un frein pour de nombreuses associations. Notamment en ce qui concerne la planification des dépenses à engager.

cryptonaute twitter

L’avenir de la philanthropie est-il au numérique ?

Pour la plateforme Binance, c’est un grand oui ! Si l’on en croit une récente enquête menée par les équipes de CZ, l’avenir de la générosité serait bel et bien au numérique. Dans ce  sondage mené sur plus de 1 100 répondants, la branche Binance Charity a mis en évidence l’appétence des répondants pour les dons en actifs numériques. Ainsi, pour 32 % des sondés, la crypto représentait la méthode de don favorite. Finalement assez proche des méthodes plus classiques comme le liquide, les chèques ou les cartes de crédit qui restent les méthodes favorites de 43 % des répondants.

L'avenir de la philanthropie est-il au numérique ?

Cette enquête qui était à la fois ouverte pour les utilisateurs, mais aussi pour les non-utilisateurs de la plateforme a également permis d’illustrer les facteurs qui influencent les dons. Parmi ceux-ci, les répondants évoquent spontanément la transparence de la cause. Finalement assez proche des principes de la blockchain.

C’est évidemment pour ces raisons que de nombreuses associations ou ONG se sont tournées vers la blockchain et les actifs numériques. C’est par exemple le cas de l’Unicef qui explore le champ des possibles de la blockchain depuis 2015. En 2019, l’ONG est d’ailleurs devenue la première organisation des Nations Unies à dédier un service aux actifs numériques. Grâce au CryptoFund, l’ONG est désormais capable de recevoir, détenir ou encore d’utiliser des actifs numériques.

Quelques exemples parlants

Difficile de ne pas évoquer le nom de Vitalik Buterin lorsque l’on évoque le lien entre philanthropie et crypto. En 2021, le co-fondateur d’Ethereum aurait fait don de plus d’un milliard de dollars en Shiba Inu à un fond de secours indien pour faire face à la pandémie de covid-19. Les fonds envoyés par Buterin provenaient eux-mêmes d’un don adressé par le créateur du projet Shiba Inu. Une affaire qui avait fait grand bruit puisqu’elle avait été le déclencheur d’une forte baisse sur le cours du SHIB.

En début d’année, Buterin avait également fait parler de lui en effectuant un don de plus de 15 millions de dollars à l’attention de l’université américain de San Diego. Ce don visait alors à financer des recherches médicales.

Dans le cas de la guerre en Ukraine, les dons en crypto ont aussi représenté une part non négligeable de l’effort de guerre. Sur la première année de conflit, le gouvernement ukrainien aurait reçu plus de 70 millions de dollars d’actifs numériques. Certaines donations avaient même été effectuées par l’envoi de NFT comme un CryptoPunk. NFT qui avait d’ailleurs été revendu pour financer l’effort de guerre.

Le don crypto : Une manière de “crypto-défiscaliser” !

Si la philanthropie met surtout en avant l’autre, force est de constater qu’il existe aussi des mécanismes incitatifs à donner. À l’instar de ce que l’on peut retrouver en France avec le principe de défiscalisation qui permet de limiter son imposition. Pour rappel, les donateurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt qui va jusqu’à 75 % pour des dons inférieurs à 1 000 € par an et de 66 % pour la fraction au-delà de 1 000 euros, dans la limite d’une réduction d’impôt qui ne peut excéder 20 % du revenu imposable.

Ce cadre ne s’applique pas aux cryptos mais la donation permet de limiter son imposition sur la plus-value. En règle générale, celle-ci est soumis au paiement de la flat-tax (30 %). Mais pour être éligible à cette exonération de flat tax, il faut respecter un certain nombre de points. Des points que le service public détaille précisément :

Votre don doit être fait à un organisme qui remplit les 3 conditions suivantes :

  • But non lucratif
  • Objet social et gestion désintéressée
  • Don qui ne bénéficie pas à un cercle restreint de personnes

Source : Blog Binance


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram