Accueil Ukraine : un CryptoPunk vendu 100 000 $ pour financer l’effort de guerre
Actualités NFT, Toute l'actualité

Ukraine : un CryptoPunk vendu 100 000 $ pour financer l’effort de guerre

Adem Amini

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En mars dernier, l’Ukraine avait reçu un NFT CryptoPunk, peu de temps après avoir lancé sa collecte de fonds en cryptos. Près de 3 mois plus tard, celui-ci a été vendu à un acheteur anonyme pour 90 ETH, soit un peu plus de 100 000 dollars au cours actuel.

Cette nouvelle a été annoncée hier par le vice-ministre ukrainien de la transformation numérique et responsable de la collecte de fonds de cryptomonnaies Alex Bornyakov, par l’intermédiaire de Twitter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela constitue une preuve de plus, s’il en fallait, de l’impact positif que peuvent avoir les cryptomonnaies sur la société.

Un geste avant-gardiste et qui a fini par payer

Lancer une collecte de fonds réservée aux cryptomonnaies pour faire face aux temps de guerre est une idée novatrice, dans l’air du temps. Et rétrospectivement, il est indéniable qu’il s’agissait d’une idée brillante et très rentable.

En effet, la communauté crypto s’est montrée très impliquée pour cette cause dès le départ, comme l’a fait savoir Bornyakov. Ainsi, c’est l’équivalent de pas moins de 135 millions de dollars qui ont été donnés en cryptomonnaies à l’Ukraine, depuis le lancement de la collecte de fonds en février.

Parmi cela, on peut évoquer la vente d’un NFT représentant le drapeau de l’Ukraine, pour 6,75 millions de dollars. Plus récemment, le groupe de rap ukrainien et vainqueur de la dernière édition de l’Eurovision, Kalush Orchestra, a mis en vente son trophée. Cela leur a permis de récolter près d’un million de dollars en ETH, tout cela directement reversé dans le fonds.

Des actions positives, y compris pour le web3

Ces événements sont bien évidemment grandement bénéfiques pour l’Ukraine, mais aussi pour l’univers du web3, puisque ces actions démontrent qu’il est possible de faire de grandes choses, que ce soit avec les cryptomonnaies ou avec les NFT.

En clair, qu’il ne s’agit pas simplement d’actifs spéculatifs, mais qu’il est bel et bien possible de s’en servir à bon escient, afin de servir à de grandes causes humanitaires, comme c’est ici le cas.

Ce sont ces actions qui contribueront à la “dédiabolisation du web3“, qui est, disons-le, un univers encore très mal vu par une grande partie de la population.

Une révolution pour les prochains conflits géopolitiques ?

Dans une certaine mesure, en ce qui concerne les cryptos, l’Ukraine a servi de “cobaye”, puisque où l’incorporation des cryptomonnaies en temps de guerre est une démarche absolument inédite. De plus, la création de cette collecte de fonds a permis de mettre en exergue des avantages évidents des cryptomonnaies face à la monnaie fiduciaire. Par exemple, les cryptomonnaies peuvent généralement être déplacées et transférées de façon bien plus rapide et fluide que le dollar.

Toutefois, des dérives potentielles ont également pu être constatés. Ainsi, le Fonds monétaire internationale (FMI), a alerté, en avril dernier, sur la manière dont la Russie pourrait se servir des cryptomonnaies afin de contourner les sanctions économiques qui leur ont été infligées. La secrétaire au Trésor des États-Unis a néanmoins déclaré que ce comportement n’avait pas été spécialement constaté à ce jour.

Quoi qu’il en soit, l’instauration du côté de l’Ukraine pose de nouvelles questions et ouvre de nouvelles portes en ce qui concerne les cryptomonnaies ainsi que les NFT, et leur utilité “dans le monde réel”.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Adem Amini

Adem Amini

Adem est âgé de 25 ans, et il est un ancien étudiant en marketing de la prestigieuse école de commerce française, l'EDHEC.

En 2016, sa curiosité le mène à découvrir l'Ethereum (avant même le Bitcoin !), et il finit par se plonger avec passion dans le monde des crypto-monnaies.

L'opportunité de liberté liée à ces crypto-monnaies l'a immédiatement séduit, et poussé à étendre ses recherches au sujet de cette technologie qui lui paraissait si particulière, et qui a fini par changer sa vie.

Les Airdrops, les nouvelles cryptos émergentes et le monde de la finance décentralisée n'ont pas pris beaucoup de temps pour susciter son intérêt.

Quelques années plus tard, son engouement pour cette technologie l'a naturellement orienté vers le monde fabuleux des NFT. C'est de cette façon qu'il les a découvertes en 2021, quelques mois avant qu'elles ne deviennent un véritable phénomène de société.

Ne se contentant pas de se renseigner à ce sujet, il est passé à l'action, par le biais de l'acquisition de sa première œuvre d'art sur OpenSea. Cela lui a permis de comprendre comment cela fonctionnait en pratique.

Et disons-le, l'utilité des NFT ne lui a pas paru si évident que celui des crypto-monnaies en premier lieu. Cependant, avec le temps, il a fini par comprendre ce qui intéressait les personnes de ce secteur, et son intérêt vis-à-vis de ce monde a commencé à grandir considérablement.

Ce nouveau secteur lui rappelle d'ailleurs son amour pour la collection de cartes Pokémon, lors de son enfance. Cet univers, qui ne s'arrête jamais, et on ne peut plus divertissant, ne pouvait que finir par le séduire !

Par ailleurs, Adem ne se contente pas d'être un simple amateur de ces technologies. En effet, il est aussi un rédacteur web chevronné, et a collaboré avec des sites notables du secteur dont Cryptonaute, depuis de nombreux mois désormais.

Constamment à l'affût des nouveautés dans le secteur des NFT et des cryptos, Adem aime également s'enrichir de diverses expériences, afin d'élargir ses horizons. En témoigne sa récente initiation au piano, son instrument préféré depuis bien longtemps.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram