ActualitésEthereum

Ethereum : Le hardfork Constantinople reporté à fin février

Hier, lors de la réunion hebdomadaire de la fondation Ethereum, les développeurs ont annoncé que le hardfork Constantinople serait activé au bloc n°7 280 000, soit entre le 26 et 28 février 2019.

 

En début de semaine, la startup suisse spécialisée dans la cybersécurité, ChainSecurity, révélait des vulnérabilités liées à la modification EIP-1283 du hardfork Constantinople.

Avec l’activation de l’EIP-1283, certains contrats intelligents (smart contracts) déjà en cours d’exécution sur Ethereum auraient pu devenir vulnérables aux “reentrancy attack”.

Suite à la découverte et seulement 24h avant le déploiement de Constantinople, les représentants d’Ethereum avaient choisi de reporter son lancement, sans donner de nouvelle échéance.

Ce vendredi, ils se sont réunis et ont proposé d’activer la mise à jour sans la modification EIP-1283 – à la fin du mois prochain, au bloc n°7 280 000, soit entre le 26 et le 28 février 2019.

“On dirait bien que le hardfork Constantinople est prévu pour le 27 février.” a tweeté Péter Szilágyi, développeur Ethereum.

L’EIP1283, la modification à l’origine des problèmes de sécurité, ne sera pas incluse dans Constantinople mais repensée et intégrée dans une mise à jour ultérieure.

Constantinople ne devrait pas beaucoup changer la donne pour les utilisateurs. Selon Lane Rettig, un développeur ETH, il s’agira sans doute du hardfork le moins controversé de l’histoire d’Ethereum.

> ProgPow : Un nouvel algorithme pour bloquer les ASICs sur Ethereum

> La fondation Ethereum accorde une subvention de $5M à Parity Technologies

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*