Accueil L’un des cofondateurs de Coinbase se sépare de 13 millions $ d’actions COIN : que se passe-t-il ?
Actualités Financières, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

L’un des cofondateurs de Coinbase se sépare de 13 millions $ d’actions COIN : que se passe-t-il ?

David Rajaonary
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Fred Ehrsam, cofondateur de Coinbase, a vendu près de 100 000 actions COIN en décembre, pour un montant de 13,2 millions de dollars. La manœuvre interpelle car le fonds d’investissement ARK vient d’en faire de même, alors que l’action vient d’inscrire plus haut sur plus haut. Une prise de bénéfices stratégique ?

Ehrsam vend 97 836 titres, après en avoir vendu près de 300 000 sur les trois derniers mois

La vente, totalisant 97 836 actions, représente une valeur marchande substantielle (13,2 millions de dollars), mais à bien y regarder, elle ne constitue qu’une fraction des avoirs totaux de F. Ehrsam en titres Coinbase. Pour les resituer dans leur contexte, ces ventes font partie d’un plan de trading préétabli mis en place le 21 août.

Les règles américaines sur les sociétés cotées prévoient en effet que les actionnaires souhaitant céder des actions en informent le régulateur à l’avance. Ce type de plan, exigé par la fameuse règle 10b5-1(c) de la SEC, vise à s’assurer que les vendeurs ne se débarrassent pas de leurs titres en réaction à des informations privilégiées de court terme (“insider trading”).

On notera que Ehrsam, 35 ans, a en réalité été très actif ces trois derniers mois. Ses différentes déclarations auprès du gendarme des marchés indiquent qu’il a réalisé par quatre fois des ventes d’actions Coinbase (COIN). En tout 293 508 actions Coinbase (COIN) cédées, pour un montant brut total de 36,9 millions de dollars. Avec la vente évoquée dans cet article, ce sont donc près de 400 000 actions vendues en l’espace de quelques semaines.

Malgré ces cessions, Ehrsam conserve une participation importante dans la bourse crypto qu’il a cofondée avec Brian Armstrong :

  • 841 170 actions, via sa propre fiducie,
  • 4 515 596 actions, via la société de capital-risque Paradigm, qu’il a également cofondée, et qui est aujourd’hui l’une des plus influentes sociétés de capital-risque de l’écosystème web3,

Cette répartition d’actifs suggère donc une stratégie de diversification et de prise de bénéfices calculée, plutôt qu’un retrait massif. La vente d’Ehrsam suit celle d’ARK Invest, qui a également cédé une part significative de ses actions COIN.

Coinbase a connu dix-huit mois de montagnes russes en termes de valorisation boursière. En janvier, elle touchait le fond en frôlant les 30 dollars. Puis dans le sillage du Bitcoin (+130% sur l’année), le rebond des actions Coinbase a été impressionnant, particulièrement en novembre (+62%) où le titre a réalisé un rallye remarquable.

coinbase-binance-busd
De 30 à 147 dollars : le rebond de l’action COIN en 2023 est le résultat d’une combinaison de la résilience de l’entreprise, des déboires de son concurrent Binance, ainsi que de la performance générale du Bitcoin

🔎 Un boulevard s’ouvre pour Coinbase après l’éviction de Binance

Le 21 novembre dernier, Binance a conclu un accord avec les autorités américaines, en réglant une amende record de 4,3 milliards de dollars, et en acceptant de ne plus jamais proposer aux résidents US les produits les plus spéculatifs de sa plateforme mondiale, dont les fameux contrats à terme Bitcoin.

Avant cela, le 15 août dernier, Coinbase obtenait une licence FCM délivrée par la CFTC, une victoire administrative rare pour laquelle la bourse crypto se battait depuis … septembre 2021. Aujourd’hui, Coinbase est donc la première et la seule entreprise crypto à proposer aux clients US le trading crypto au comptant traditionnel ET le trading des produits à terme.


Sources : Document F. Ehrsam / SEC, Document F. Ehrsam / SEC


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram