Un ingénieur logiciel perd 370 000€ en Bitcoin dans l’affaire QuadrigaCX

Un ingénieur logiciel qui travaillait en Californie a perdu toutes ses économies alors qu’il tentait de transférer son argent depuis les États-Unis vers le Canada via la crypto-bourse QuadrigaCX.

 

Tong Zou a travaillé 7 ans en tant qu’ingénieur logiciel en Californie puis a décidé de revenir au Canada, le pays où il a grandi. Ce n’est pas un crypto-trader, il a utilisé Bitcoin seulement pour rapatrier ses fonds et économiser sur les frais de transfert.

Malheureusement, Zou s’est tourné vers la mauvaise plateforme d’échange de crypto-monnaies au mauvais moment.

En effet, l’ingénieur californien est l’un des 115 000 clients du crypto-exchange canadien QuadrigaCX qui enregistre une perte de 125 millions d’euros en crypto-monnaies suite à la mort de son PDG-fondateur Gerald Cotten.

“Ce sont toutes mes économies, donc j’essaie de vivre avec ce qui me reste et je vais devoir tout recommencer.” a-t-il dit dans une interview accordée à Bloomberg.

Zou a perdu 560 000 dollars canadiens, soit près de 372 000 euros, et pense être l’une des plus importantes victimes de ce drame sans précédent.

En octobre, il a acheté des bitcoins aux USA qu’il a transféré sur QuadrigaCX pour ensuite les retirer sur un compte bancaire au Canada mais le transfert depuis la crypto-bourse n’a jamais été effectué.

“Je n’utilisais pas la crypto-monnaie pour le trading, je voulais simplement transférer mes fonds sur mon compte bancaire au Canada. Beaucoup d’autres personnes sont dans la même situation que moi.” a-t-il ajouté.

L’ingénieur logiciel, qui a fait ses armes chez Walmart ou encore BitTorrent, comptait utiliser cet argent pour acheter un appartement.

“Mais maintenant je ne peux plus le faire et je suis à la recherche d’un emploi, c’est une mauvaise période pour moi.” a-t-il conclu.

Une procédure judiciaire est en cours devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse au Canada.

> De nouvelles informations sur la mort du PDG de QuadrigaCX

> Rapport : Près de 1,5 milliard d’euros en crypto-monnaies volés en 2018

> Le PDG de Twitter pense toujours que Bitcoin pourrait devenir la monnaie d’internet