ActualitésBlockchainFrance

Ingénieurs et Scientifiques de France se tourne vers la blockchain

Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) vient d’annoncer la création de 25 000 certificats « labellis » sur la blockchain grâce à un partenariat avec la startup BCdiploma.

 

IESF, une association représentant la profession des ingénieurs et des scientifiques en France, a déclaré que ces « certificats de nouvelle génération », reposant sur la blockchain et 100% infalsifiables, pouvaient être facilement insérés sur un profil LinkedIn ou un CV papier, sous forme de QR code.

Par cette innovation, IESF permet à chaque diplômé de prouver en un clic l’inscription de son diplôme au Répertoire IESF des Ingénieurs et Scientifiques de France, qui recense plus d’un million d’ingénieurs.

“Procédure de recrutement, mobilité internationale, dossier d’appel d’offre, etc… Avec labellis, ces démarches deviennent instantanées, et le certificat peut être inclus dans tout dossier administratif en ligne ou papier,” précise l’association dans un communiqué de presse partagé avec Cryptonaute.

Développée par BCDiploma, la solution de certification repose sur la blockchain Ethereum. La jeune pousse parisienne, qui a levé 1,2 million d’euros et récemment intégré l’incubateur blockchain de Berkeley UC, n’en est pas à son coup d’essai. Ses solutions ont déjà séduit plus de 50 universités en France et à l’international.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé