IOTA : Des mésententes au sein du conseil d’administration

Après la fuite d’une conversation montrant un désaccord entre 2 co-fondateurs de IOTA à propos de l’accès au conseil d’administration. La fondation a publié un communiqué afin d’apaiser les esprits.

 

Comme rapporte CoinTelegraph, dans une déclaration publiée le 8 août, la fondation IOTA a annoncé que les 2 co-fondateurs Serguei Popov et Sergey Ivancheglo pourront désormais siéger au conseil d’administration de la fondation grâce à un nouveau protocole d’accord.

Cette annonce fait suite à la fuite d’une conversation Slack entre Sergey Ivancheglo et un autre co-fondateur, Dominik Schiener, dans laquelle Mr Ivancheglo reprochait à Schiener de retarder leur arrivée au conseil d’administration de la fondation. Les 2 hommes se sont emportés et Ivancheglo a même demandé à Schiener de démissionner.

Dans le communiqué, on peut lire :

“Deux fondateurs de IOTA attendent depuis plus de 4 mois des sièges au sein du conseil. Malheureusement, cette question n’a pas été traitée en priorité et les concernés n’ont pas été informés des progrès réalisés.”

“Le conseil actuel a décidé d’inviter les deux fondateurs manquants au Conseil d’administration de la Fondation IOTA, sur la base d’un protocole d’accord.”

En outre, Mr Ivancheglo a déclaré qu’il avait demandé la démission de Schiener sous l’emprise de la colère.

En mai dernier, l’University College de Londres a expliqué qu’elle avait choisi de ne plus travailler avec IOTA suite à l’attitude menaçante de la fondation.

> IOTA Hub : Une solution pour faciliter l’intégration du jeton IOTA

> Volkswagen voit un énorme potentiel dans la technologie blockchain

> IOTA va aider à développer des villes propres et intelligentes en Europe


La newsletter de Cryptonaute :