Actualités

La Nouvelle-Zélande va autoriser ses entreprises à payer leurs salariés en Bitcoin

Les services fiscaux néo-zélandais autoriseront prochainement les entreprises locales à verser les salaires de leurs employés en Bitcoin et via d’autres cryptomonnaies.

 

Selon le dernier bulletin d’information de l’Inland Revenue Department de Nouvelle Zélande, le paiement des salaires en cryptomonnaies pour les personnes liées à une société par un contrat de travail sera légal à partir du 1er septembre 2019 pour une durée de 3 ans.

Toutefois, les entreprises devront respecter certaines règles. Par exemple, utiliser une cryptomonnaie qui est échangeable instantanément contre de la monnaie-fiat via une bourse, sans doute pour éviter que des startups paient leurs salariés via de petits jetons numériques illiquides.

Aussi, les compagnies ne sont pas autorisées à rémunérer les travailleurs en freelance avec des cryptomonnaies.

L’année dernière, le PDG-fondateur de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance révélait que 90% de ses employés avaient choisi de recevoir leur paie directement en jetons Binance Coin (BNB).

Plus récemment, David Marcus, le directeur de Calibra, assurait qu’il serait prêt à accepter que son salaire soit entièrement payé en Libra, la future cryptomonnaie de Facebook.

> USA : En Ohio, les startups blockchain peuvent désormais payer leurs impôts en Bitcoin

Crédit miniature : Nouvelle-Zélande – Pixabay

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé