Accueil L’équipe derrière Manta Network lève 25 millions de dollars avec l’aide de Polychain
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

L’équipe derrière Manta Network lève 25 millions de dollars avec l’aide de Polychain

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

manta-network
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

A Hong Kong, l’écosystème web3 avance. Le 20 juillet, la société a annoncé avoir levé 25 millions de dollars lors d’un tour de série A, mené par Polychain Capital et Qiming Venture Partners, portant sa valorisation à 500 millions de dollars. P0x Labs est l’équipe qui développe Manta Network, un protocole de confidentialité à connaissance zéro fonctionnant sur la blockchain Polkadot.

Après avoir convaincu Binance Labs, P0x Labs embarque le très influent fonds Polychain Capital

Le tour de série A de P0x Labs a réuni des investisseurs prestigieux dans le domaine du web3, comme Polychain Capital, un fonds spécialisé dans la crypto, et Qiming Venture Partners, un fonds axé sur la Chine, qui ont déjà soutenu des projets comme le portefeuille imToken ou la plateforme d’infrastructure web3 InfStones.

D’autres soutiens aperçus dans ce tour de table incluent les sociétés de capital-risque Alliance, CoinFund et SevenX Ventures. Signalons ici que parmi les investisseurs passés de P0x Labs, figure le bras d’investissement de Binance, Binance Labs, qui avait rejoint l’aventure en février 2022.

Les fonds levés lors de ce tour de série A serviront à financer le testnet de Manta Pacific, la couche 2 pour les applications à connaissance zéro (ZK) de Manta Network. Une couche 2 est, rappelons-le, une solution qui permet d’augmenter la capacité de traitement des transactions d’une blockchain en déplaçant une partie de la charge de calcul hors du réseau principal.

Le nouveau financement aidera également la société à se développer sur les marchés clés d’Asie, un marché sur lequel Manta Network se concentre depuis son lancement en 2020 par Victor Ji , Shumo Chu et Kenny Li.

Kenny Li, développeur principal de Manta Network, lors d’une présentation au zkDay (EthCC Paris) le 19 juillet – Image Decrypt
cryptonaute twitter

Manta Network, quel est ce protocole dédié à la confidentialité ?

Manta Network est un projet qui veut rendre la blockchain plus privée. Comme nous le soulignons maintes fois dans nos colonnes, la blockchain est pseudonyme. C’est comme un grand livre de comptes public où tout le monde peut voir les transactions qui se font entre les utilisateurs.

C’est pratique pour vérifier que tout est correct, mais cela pose un problème de confidentialité : on peut savoir combien d’argent tel investisseur détient en cryptos et NFT, à qui il l’envoie, et potentiellement ce qu’il achète avec.

La connaissance zéro (zk Proof) est un protocole cryptographique qui permet à une partie de prouver à une autre qu’une affirmation est vraie sans révéler d’informations supplémentaires au-delà de l’affirmation elle-même. En langage profane, la connaissance zéro permet aux utilisateurs d’effectuer des transactions anonymement sur les services DeFi sans divulguer leurs adresses de portefeuille.

Développée sur Polkadot, Manta Network est conçu comme une parachain (une blockchain connectée à Polkadot) qui apporte la confidentialité aux autres parachains, et son arsenal d’outils est déjà très prisé :

Manta Wallet : c’est le portefeuille natif de Manta Network, qui permet de gérer des jetons soulbound à connaissance zéro (zkSBT). Ce sont des jetons qui sont liés à une adresse spécifique sur la blockchain et qui offrent une grande sécurité et confidentialité. Avec Manta Wallet, on peut créer, envoyer et recevoir des zkSBT, ainsi qu’accéder aux applications de l’écosystème Manta Network.

MantaSwap : c’est un échange décentralisé (DEX). On peut y créer des versions privées des actifs crypto, comme le DOT ou le KSM, et les échanger avec d’autres utilisateurs sans que personne ne sache ce que l’on fait.

Parmi les projets intéressants mis en avant ces derniers mois, citons :

zkHoldEm : c’est un jeu de poker sur la blockchain où on peut miser et gagner de l’argent sans que personne ne voie ses cartes ou son solde. zkHoldEm utilise la technologie de la connaissance zéro pour rendre le jeu équitable et anonyme.

zkMe : c’est un protocole pour créer des références privées et vérifiées. Par exemple, tu peux prouver que l’on a bien un diplôme, sans révéler son nom ni son école. zkMe est actuellement testé dans des situations diverses, pour postuler à un emploi, obtenir un crédit, ou accéder à des services en ligne.

Le portefeuille privé et confidentiel Manta Wallet

La société affiche des perspectives de croissance prometteuses, avec plus de 200 000 téléchargements de son portefeuille natif, Manta Wallet, et plus de 300 000 jetons soulbound à connaissance zéro (zkSBT) émis sur son réseau. Ses nouveaux outils ReadOn, Dmail et AsMatch, qui comptent au total plus de 1,5 million d’utilisateurs, ont intégré la fonctionnalité zkSBT pour l’identité utilisateur privée et d’autres caractéristiques de confidentialité.


Sources : Decrypt, P0x Labs


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram