Accueil À Paris, l’artiste Anne Horel expose ses “Créatures” et interroge la pop culture NFT
Actualités NFT

À Paris, l’artiste Anne Horel expose ses “Créatures” et interroge la pop culture NFT

Yann-Olivier Bricombert
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’artiste Anne Horel expose ses “Créatures” jusqu’au 23 décembre à la galerie Julie Caredda, à Paris. Elle se joue des codes de l’art contemporain en proposant des œuvres physiques et digitales. Son travail a été exposé à la NFT Factory, au Palais de Tokyo à Paris, ou encore à la Friche Belle de Mai à Marseille.

Elle utilise l’IA pour créer ses œuvres surréalistes

Depuis 2008, et son passage aux Beaux-Arts de Cergy, cette fan de pop culture et de collages développe un univers surréaliste, qui trouve aujourd’hui une certaine forme d’extension naturelle grâce aux outils de l’IA comme DALL-E. À l’époque, ses profs ne comprenaient pas son intérêt pour cette discipline embryonnaire “qui n’était pas de l’art selon eux”. Depuis 2018 et l’arrivée des NFT, elle a trouvé un modèle économique et un marché.

Entrer dans l’univers artistique d’Anne Horel, c’est embarquer dans une machine à compresser le temps, entre les années 80 et le développement des premières consoles de jeu vidéo, les années 90 et les inspirations nippones, et les années 2000 avec l’avènement des premiers réseaux sociaux iconiques, tels que MySpace ou plus tard Vine.

© Yann-Olivier Bricombert
cryptonaute twitter

“L’archéologue du présent” et l’art digital NFT

“J’ai toujours été fascinée par l’art contemporain”, raconte l’artiste, en référence à celui que l’on voit passer sur les réseaux, pas celui des musées. Car en véritable “archiviste” de notre époque, “archéologue du présent”, Anne Horel considère les GIFs, les commentaires, les posts, les boucles Vine (feu), les stories sur Instagram, comme autant de matière qui vient nourrir ses “créatures”. “Je conserve tout précieusement depuis des années, c’est ma grande passion !”

Des personnages aux formes généreuses jusqu’à l’excès, tantôt surprenantes ou grotesques, qu’elle façonne grâce à des prompts d’intelligence artificielle. En toile de fond : un miroir de notre société de surconsommation, de starification et d’infobésité.

L’humour n’est jamais très loin, même s’il n’est “pas voulu ni recherché” par l’artiste :

“L’humour est une couverture de survie qui nous permet de survivre dans ce monde.”

© Allison Borgo

Les “divinités” du siècle de TikTok

Au fil de la découverte des œuvres – un carreau, un pin’s, un t-shirt en réalité augmentée avec son QR code, ou une part de pizza en céramique plus vraie que nature, qui possèdent leur jumeau numérique sous forme de NFT (non listé) sur la blockchain, le visiteur s’accommode de ces “divinités mythologiques” du 21ᵉ siècle qui deviennent familières. “Le rôle de l’artiste, c’est de refléter le réel. Kim K, au même titre que la pizza, restera dans l’histoire de la pop culture”, affirme Anne Horel.

Les œuvres physiques peuvent être achetées sur place et les NFT échangés sur la plateforme Objkt. L’exposition, accessible aux petits comme aux grands, est à découvrir jusqu’au 23 décembre.

Pratique : Galerie Julie Caredda, 4 rue de Miromesnil, Paris 8ᵉ (Métro Miromesnil), du mardi au samedi, de 12h à 19h. Entrée libre.

© Allison Borgo

Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert exerce en tant que journaliste spécialisé dans le domaine de la crypto pour Cryptonaute. Ayant obtenu son diplôme du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris (CFPJ), il possède une expérience de plus de 13 ans en tant que journaliste, dont 5 ans en tant que rédacteur en chef.

Yann-Olivier a un réel intérêt pour les entretiens avec les principaux acteurs de l'écosystème web3, tant au niveau national qu'international. Il participe régulièrement à des conférences et à des événements liés à l'industrie de la crypto en France et en Europe, dans le but d'expliquer, de raconter et d'analyser les nouvelles tendances. Il cherche également à rencontrer des entrepreneurs, des développeurs, des régulateurs, des créateurs et des artistes NFT afin de trouver des idées pour des articles exclusifs. Il est passionné par l'exploration des enjeux et des tendances du secteur, et suit de près les évolutions des politiques publiques et de la régulation dans le domaine de la crypto.

Yann-Olivier nourrit une véritable passion pour l'art numérique et les NFT, et il suit attentivement les tendances du marché ainsi que les projets innovants.

Grâce à son approche journalistique rigoureuse, Yann-Olivier s'efforce de présenter une information objective et équilibrée. Sa priorité est d'aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en leur fournissant des informations fiables, vérifiées, impartiales et basées sur des faits concrets.

Expertise

  • Les interviews d’acteurs clés de l’écosystème web3 francophone et international
  • L’art digital et les NFT
  • La régulation crypto et les politiques publiques

Accomplissements

  • Lauréat du Prix Alexandre-Varenne de la Presse
  • Plus de 13 ans d’expérience en tant que journaliste reporter
  • 5 ans d’expérience de chef de rédaction

Publications

Education

  • Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ) de Paris
  • Alyra - Consultant Blockchain certifié

Suivez Yann-Olivier sur Linkedin

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram