Kraken, Roger Ver et Bitmain poursuivis pour avoir manipulé Bitcoin Cash

UnitedCorp a attaqué en justice Bitmain, Kraken, Bitcoin.com et leurs dirigeants pour avoir manipulé et détourné le réseau Bitcoin Cash durant le hardfork du mois de novembre.

 

D’après un communiqué, l’entreprise américaine UnitedCorp a attaqué plusieurs sociétés et entrepreneurs blockchain pour avoir mis en œuvre un stratagème visant à prendre le contrôle de la crypto-monnaie Bitcoin Cash.

Selon la plainte, Bitmain, Bitcoin.com, Roger Ver, Jihan Wu, Payward Ventures, Kraken, Jesse Powell, Shammah Chancellor, Jason Cox et le français Amaury Sechet auraient collaboré et utilisé des méthodes déloyales, trompeuses et abusives dans le but de détourner et centraliser le réseau Bitcoin Cash.

“Cette action implique un nombre restreint d’individus et d’organisations. Ce stratagème a fait subir des dommages irréparables à de nombreux détenteurs de crypto-monnaies, y compris au demandeur. Les défendeurs ont manipulé le marché de la crypto-monnaie Bitcoin Cash à leur avantage et au détriment des autres investisseurs.” peut-on lire dans la plainte.

Le 15 novembre, la blockchain Bitcoin Cash s’est scindée en 2 nouvelles blockchain distinctes suite à des mésententes au sein de la communauté Bitcoin Cash.

Le hardfork a donné naissance à 2 crypto-monnaies : Bitcoin ABC (BABC) – qui a récemment récupéré l’étiquette Bitcoin Cash (BCH) –  et Bitcoin SV (BSV).

UnitedCorp a expliqué que les défendeurs avaient pris le contrôle du réseau Bitcoin Cash – suite au hardfork du 15 novembre – en louant de la puissance de hachage et en réorientant de la puissance informatique pour favoriser l’adoption des nouveaux ensembles de règles de Bitcoin ABC.

“Nous plaidons en justice au nom d’UnitedCorp parce que nous croyons fermement en la valeur et l’intégrité des réseaux de blockchain, distribués et décentralisés, qui deviendront de plus en plus importants avec le temps. Afin de maintenir la confiance dans les crypto-monnaies telles que Bitcoin Cash, aucune personne ni entité ne peut être autorisée à les contrôler.” a commenté Benoit Laliberte, président chez UnitedCorp.

UnitedCorp souhaite obtenir des dommages et intérêts et une injonction visant à empêcher les concernés de poursuivre leurs actions sur le réseau Bitcoin Cash.

Le mois dernier, un Américain a intenté un recours collectif contre Bitmain. Il a accusé la société chinoise de miner de la crypto-monnaie en utilisant l’électricité de ses clients durant la période d’initialisation de ses machines.

> Bitmain poursuit un hackeur pour le piratage de son compte Binance

> Roger Ver reste confiant malgré la chute des prix sur le marché