Accueil Sam Bankman-Fried : Le fondateur de FTX arrêté aux Bahamas
Actualités Crypto-monnaies, Actualités Financières, Toute l'actualité

Sam Bankman-Fried : Le fondateur de FTX arrêté aux Bahamas

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, a été  arrêté dans la soirée du lundi aux Bahamas. Placé en détention sur ordre du procureur, il devait témoigner devant le Congrès américain sur la faillite de l’exchange le mois dernier.  L’ex-PDG de la plateforme va-t-il être extradé aux États-Unis ?

Lancé en 2019 et basé aux Bahamas, FTX avait  déposé le bilan le 11 novembre après plusieurs tentatives de levé des fonds pour d’éviter la banqueroute. SBF avait utilisé 10 milliards de dollars de fonds client dans des activités douteuses, provoquant la chute de l’exchange.

Pourquoi Sam Bankman-Fried a-t-il été arrêté avant son témoignage ?

L’arrestation a eu lieu alors que SBF se préparait à témoigner contre ses anciens avocats, le nouveau PDG de FTX et Binance, lors d’une audition au Congrès des Bahamas.

Dans son témoignage, Sam Bankman-Fried prévoyait d’annoncer qu’il avait subi des pressions de la part de ses anciens avocats, Sullivan et Cromwell. Selon lui, ils l’ont forcé à nommer Ray au poste de PDG après les retraits et la fuite généralisée des clients.  Suite à une offre de plusieurs milliards de dollars d’un fonds d’investissement,  SBF avait changé d’avis sur la nomination du nouveau PDG. Ses anciens avocats lui auraient affirmé qu’il était déjà trop tard.

Selon la députée Maxine Waters, SBF ne pourra donc plus témoigner. Elle a déclaré dans un communiqué qu’elle avait été surprise d’apprendre son arrestation. Le témoignage du nouveau PDG, John J. Ray, sera bien maintenu.

Selon la police des Bahamas, SBF a été arrêté dans la soirée d’hier vers 18h00. Il devrait comparaître devant un tribunal d’instance aujourd’hui. Néanmoins, le bureau du procureur général des Bahamas a déclaré qu’il s’attendait à ce qu’il soit extradé vers les États-Unis.

Dans une déclaration, le Premier ministre des Bahamas, Philip Davis, précise :

Les Bahamas et les États-Unis ont un intérêt commun à tenir pour responsables tous les individus associés à FTX qui ont pu trahir la confiance du public et enfreindre la loi. 

Alors que les États-Unis poursuivent des accusations criminelles contre Sam Bankman-Fried individuellement, les Bahamas poursuivront leurs propres enquêtes règlementaires et criminelles sur l’effondrement de FTX, avec la coopération continue de ses partenaires chargés de l’application de la loi et de la règlementation aux États-Unis et ailleurs.

Les charges retenues contre Sam Bankman-Fried incluent :

  • la fraude électronique et la fraude en valeurs mobilières ;
  • la conspiration en vue de commettre ces deux dernières ;
  • le blanchiment d’argent.
cryptonaute twitter

Sam Bankman-Fried sous pression

Décrivant son abandon de rôle de PDG et la nomination de Ray, Bankman-Fried a déclaré qu’il avait subi des pressions. Ces derniers viendraient du cabinet Sullivan & Cromwell, de ses anciens avocats et du directeur juridique de FTX US. Selon SBF, ce dernier était un ancien avocat du cabinet d’avocats.

SBF a déclaré que moins de 10 minutes après avoir signé le document (à 4h30 du matin le 10 novembre) qu’il a reçu “une offre de rachat potentiel de plusieurs milliards de dollars. SBF aurai demandé à son avocat d’annuler la nomination du PDG quelques minutes plus tard, mais on lui a répondu qu’il était déjà trop tard pour le faire.

L’ex-PDG a déclaré qu’il avait depuis été coupé des systèmes de FTX et que Ray n’avait jamais répondu à ses mails (lui proposant de l’aide et d’autres informations).

SBF va-t-il être extradé aux États-Unis ?

À Manhattan, le porte-parole du procureur américain a confirmé que Bankman-Fried avait été arrêté aux Bahamas, mais a refusé de commenter les accusations. 

Les procureurs américains ont déclaré qu’ils avaient un acte d’accusation scellé contre SBF et que les charges seraient révélées ce mardi. Selon le New York Times, il est accusé de fraude et de blanchiment d’argent. Hier, La SEC (U.S. Securities and Exchange Commission) a déclarer retenir d’autres charges pour fraude en valeurs mobilières.

Pour l’instant, SBF et son nouvel avocat Mark Cohen n’ont exprimé aucun commentaire. C’est le cas également du côté de Sullivan & Cromwell, FTX, Ray et Binance. Le 30 novembre, SBF avait déclaré dans une interview du New York Time qu’il ne pensait pas avoir commis de fraude.

Actuellement, la situation reste floue. Les États-Unis ont signé un traité d’extradition avec les Bahamas afin de demander l’extradition, mais il y a probablement quelques obstacles juridiques à surmonter avant cela. Selon le New York Times, cela pourrait prendre des semaines, voire plus, surtout si SBF décide de contester l’extradition. Jusqu’à présent, Sam Bankman-Fried a coopéré avec les autorités.

Quel futur pour SBF ?

Après avoir passé la nuit dans une cellule de police, Sam Bankman-Fried doit être présenté au tribunal ce mardi matin aux Bahamas. La question est de savoir s’il sera libéré sous caution en attendant l’extradition. Il devait s’exprimer devant les législateurs américains, appelant depuis les Bahamas pour une audition devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants.

Dans une déclaration, Maxine Waters, membre du Congrès et présidente de la commission, a déclaré qu’elle était déçue que Bankman-Fried ne participe plus à l’audition. Elle a déclaré :

Although Mr Bankman-Fried must be held accountable, the American public deserves to hear directly from Mr Bankman-Fried about the actions that’ve harmed over one million people, and wiped out the hard-earned life savings of so many.

The public has been waiting eagerly to get these answers under oath before Congress, and the timing of this arrest denies the public this opportunity.

Bien que M. Bankman-Fried doive être tenu pour responsable, les Américains méritent d’entendre directement de la bouche de M. Bankman-Fried les actions qui ont porté préjudice à plus d’un million de personnes et réduit à néant les économies durement gagnées par beaucoup d’entre elles.

Le public a attendu avec impatience d’obtenir ces réponses sous serment devant le Congrès, et cette arrestation prive le public de cette opportunité.

Le plus déroutant dans cette saga ? C’est que SBF parle aux médias et fait d’autres apparitions publiques pour parler de FTX. Cette démarche semble aller à l’encontre des conseils que la plupart des avocats donneraient à leurs clients.

Qu’est-ce que ça signifie pour les investisseurs ?

Le démantèlement de FTX et des sociétés associées se poursuivront en parallèle de l’affaire judiciaire contre SBF. Certains anciens clients de l’exchange réclament jusqu’à plus d’un million de dollars. Lors de la fermeture de la plateforme, ces fonds avaient été perdus par les utilisateurs (principalement en crypto-monnaie, stablecoin et fiat).

Sur Twitter et lors d’apparitions publiques, Sam Bankman-Fried a parlé de la nécessité urgente d’indemniser les clients. Cette démarche est indispensable selon lui, et il recherche plusieurs alternatives pour effectuer ces remboursements.


Dans la même thématique, découvrez comment Sam Bankman-Fried voudrait rembourser les anciens clients de FTX :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram