Accueil La société de Do Kwon à l’origine du TerraUSD se déclare en faillite
Toute l'actualité

La société de Do Kwon à l’origine du TerraUSD se déclare en faillite

Paul T Guillot Journaliste Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Clap de fin pour Terraform Labs. La société fondée par le tristement célèbre Do Kwon se déclare en faillite. Au total, ce sont entre 100 et 500 millions de dollars qui lui font défaut.

Terraform Labs se déclare publiquement en faillite

La société Terraform Labs., fondée par Do Kwon et à l’origine de l’instable stablecoin TerraUSD (UST), s’est déclarée en faillite en vertu du chapitre 11 des lois fixées par la Cour des Etats-Unis pour les banqueroutes dans le district du Delaware. D’après le document que la société a dû remplir pour se placer sous le régime de protection contre la faillite, en date du 21 janvier, ce sont entre 100 et 500 millions de dollars d’actifs et de passifs qui lui font défaut.

Afin de justifier cette décision, le CEO actuel de Terraform Labs, M. Chris Amani, a déclaré:

La communauté et l’écosystème Terra ont fait preuve d’une résilience sans précédent face à l’adversité, et cette action est nécessaire pour nous permettre de continuer à travailler vers nos objectifs collectifs tout en résolvant les défis juridiques qui restent en suspens. Nous avons déjà surmonté des défis importants et, contre toute attente, l’écosystème a survécu et s’est même développé d’une nouvelle manière après la perte de l’ancrage à 1$ ; nous attendons avec impatience la résolution des procédures juridiques en cours.

cryptonaute twitter

Report du procès américain de Do Kwon

Le dépôt de bilan de Terraform Labs. intervient quatre jours seulement après que le gendarme financier des Etats-Unis (SEC) a accepté de décaler au 25 mars prochain le procès pour fraude de M. Kwon, à la demande de ses avocats. Initialement, le procès aurait dû se tenir à la fin de ce mois de janvier.

Aujourd’hui incarcéré dans une prison du Monténégro, Do Kwon échappe de fait aux demandes d’extradition formulées par les États-Unis et la Corée du Sud. Les spéculations vont bon train sur le fait que Do Kwon pourrait être soumis à de multiples peines et ce, dans les deux pays qui souhaitent le juger selon leur juridiction.

Si Do Kwon venait à être extradé vers la Corée du Sud, il pourrait être condamné à une peine de 40 ans d’emprisonnement.


Sources: Reuters ; CourtListener


Sur le même sujet: 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Paul T Guillot Journaliste

Paul T Guillot Journaliste

Biographie

Paul est journaliste pour Cryptonaute. Après des études en sciences politiques et l'obtention d'une maîtrise en journalisme au CELSA, il fait de la technologie blockchain son cheval de bataille. Ses recherches de mémoire explorent le potentiel de la blockchain pour renouveler les modèles économiques des médias. Il rejoint ensuite l'équipe en charge des réseaux sociaux de France 24.

C’est lorsqu’il réalise sa première vente de NFT qu’il décide consacrer son attention sur l’actualité de l’univers des cryptos et du Web3. Il intègre alors l’équipe rédactionnelle de CryptoNews et traite les actualités au jour le jour. Par ailleurs, il écrit pour la rubrique Web3 du Journal Du Net.

Basé à Paris, Paul effectue des reportages sur les événements majeurs de l’écosystème crypto comme NFT Paris, Paris Blockchain Week ou encore le sommet Proof of Talk. Il a su, ce faisant, tisser un vaste réseau de relations qu’il mobilise aux fins journalistiques caractérisant son travail: apporter une information indépendante et à forte valeur ajoutée à ses lecteurs.

Expertise

  • Régulation européenne sur les cryptos
  • NFTs utilitaires
  • Tokenisation (Real World Asset - RWA)

Accomplissements

  • Correcteur du prix de journalisme européen Lorenzo Natali (édition 2020 & 2021)
  • Membre du club Wallcrypt

Education

  • Double licence en sciences politiques et sociologie à l'université Concordia (Montréal, Canada).
  • Master 1 en information et communication à l'université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban).
  • Master 2 en journalisme à l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication - CELSA (Paris, France).
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram