Accueil La Société Générale émet sa première obligation “verte” sur la blockchain Ethereum
Actualités sur Blockchain, Banque

La Société Générale émet sa première obligation “verte” sur la blockchain Ethereum

Yann-Olivier Bricombert
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

FORGE, la filiale blockchain de la Société Générale, a annoncé l’émission d’un premier titre financier obligataire sur Ethereum, dans la famille des “green bonds”. Une annonce qui intervient alors que les institutions s’intéressent de plus en plus aux propriétés des registres distribués de type blockchain.

S’il fallait encore un signe que la finance traditionnelle (TradFi) s’immerge de plus en plus dans la blockchain, la Société Générale, via sa filiale FORGE, vient confirmer une tendance forte des acteurs institutionnels. La banque tricolore a en effet indiqué avoir émis une obligation directement sur la blockchain Ethereum, le 30 novembre.

La blockchain pour tracer l’empreinte carbone

Le titre dénommé “senior preferred unsecured” a été porté à un montant de 10 millions d’euros sur une durée de 3 ans. “Les tokens ont été entièrement souscrits par deux investisseurs institutionnels de premier plan, AXA Investment Managers et Generali Investments, par le biais d’un placement privé”, indique la SocGen dans un communiqué.

Première particularité de cette “obligation verte” nativement numérique : elle est fléchée vers les projets à impact positif. “Les fonds levés seront exclusivement utilisés pour financer ou refinancer des activités vertes éligibles”, assure la 4ᵉ banque française en nombre de clients, qui émet des obligations ESG (environnementales, sociales et de gouvernance) depuis 2015.

Les informations sur l’empreinte carbone du titre financier sont ainsi encapsulées sur la blockchain et accessibles par n’importe qui, 7j sur 7, et 24 h sur 24. À l’heure du soupçon permanent de greenwashing, cela permet “aux émetteurs et aux investisseurs de mesurer les émissions carbone de leurs titres sur l’infrastructure financière”, poursuit la Société Générale.

© Société Générale
cryptonaute twitter

Accessible via le stablecoin de la banque

En avril dernier, la banque avait annoncé la sortie de son propre stablecoin euro déployé également sur Ethereum, baptisé l’EUR CoinVertible (EURCV).

Une étape importante pour la SocGen qui avait été d’abord saluée, puis qui avait ravivé le débat sur la centralisation dans la communauté crypto, après que des développeurs avaient révélé que le smart contract du stablecoin contenait une fonction qui rendait obligatoire l’approbation manuelle de chaque opération par les équipes de Forge.

Quoi qu’il en soit, les clients investisseurs pourront utiliser l’euro CoinVertible pour acquérir l’obligation “verte”, en plus des méthodes de paiement traditionnelles, annonce le groupe bancaire qui se félicite de cette avancée :

“L’émission de cette obligation témoigne de la volonté de Société Générale de s’appuyer sur son expertise en matière de structuration financière et sur les capacités technologiques de SG-FORGE pour contribuer à la construction d’un marché obligataire durable innovant.

La Société Générale – Forge est pour l’heure la seule société à avoir reçu l’agrément de prestataire sur actifs numériques (Psan) délivré en juillet dernier par l’Autorité des marchés financiers. Une centaine de structures sont enregistrées Psan auprès de l’AMF, mais d’autres demandes d’agréments sont en cours.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert exerce en tant que journaliste spécialisé dans le domaine de la crypto pour Cryptonaute. Ayant obtenu son diplôme du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris (CFPJ), il possède une expérience de plus de 13 ans en tant que journaliste, dont 5 ans en tant que rédacteur en chef.

Yann-Olivier a un réel intérêt pour les entretiens avec les principaux acteurs de l'écosystème web3, tant au niveau national qu'international. Il participe régulièrement à des conférences et à des événements liés à l'industrie de la crypto en France et en Europe, dans le but d'expliquer, de raconter et d'analyser les nouvelles tendances. Il cherche également à rencontrer des entrepreneurs, des développeurs, des régulateurs, des créateurs et des artistes NFT afin de trouver des idées pour des articles exclusifs. Il est passionné par l'exploration des enjeux et des tendances du secteur, et suit de près les évolutions des politiques publiques et de la régulation dans le domaine de la crypto.

Yann-Olivier nourrit une véritable passion pour l'art numérique et les NFT, et il suit attentivement les tendances du marché ainsi que les projets innovants.

Grâce à son approche journalistique rigoureuse, Yann-Olivier s'efforce de présenter une information objective et équilibrée. Sa priorité est d'aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en leur fournissant des informations fiables, vérifiées, impartiales et basées sur des faits concrets.

Expertise

  • Les interviews d’acteurs clés de l’écosystème web3 francophone et international
  • L’art digital et les NFT
  • La régulation crypto et les politiques publiques

Accomplissements

  • Lauréat du Prix Alexandre-Varenne de la Presse
  • Plus de 13 ans d’expérience en tant que journaliste reporter
  • 5 ans d’expérience de chef de rédaction

Publications

Education

  • Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ) de Paris
  • Alyra - Consultant Blockchain certifié

Suivez Yann-Olivier sur Linkedin

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram