La startup blockchain Temco va lancer son ICO sur Bitcoin

La startup sud-coréenne Temco a pour ambition de faire sa levée de fonds virtuelle sur le réseau Bitcoin grâce à la sidechain développée par RSK.

 

Si les protocoles comme Ethereum, NEO ou EOS sont aujourd’hui les plus connus pour le lancement d’une ICO, il est aussi possible d’utiliser celui de Bitcoin avec des sidechains.

Une sidechain est une chaîne secondaire greffée à la blockchain de Bitcoin, celle développée par Rootstock (RSK) permet notamment de programmer des contrats intelligents et ainsi reproduire le mécanisme de collecte de fonds d’une ICO.

D’après Coindesk, en novembre prochain, la jeune pousse basée en Corée du Sud et spécialisée dans la gestion de la chaine logistique, Temco, utilisera la sidechain RSK dans le but de lever 19 millions de dollars.

Selon le PDG de Temco, Scott Yoon, Bitcoin attirera bientôt un grand nombre de projets blockchain et pourrait proposer les mêmes fonctions que le réseau Ethereum. En outre, il a affirmé que Bitcoin ne resterait pas qu’une simple crypto-monnaie de paiement.

“RSK va dominer l’écosystème des contrats intelligents et cela va ouvrir de nombreuses possibilités. Bitcoin est vraiment idéal car la scalabilité est numéro un et vous n’avez pas à vous soucier des piratages.” a-t-il commenté.

Joey Cho, directeur produit chez Temco, a ensuite ajouté que contrairement aux autres blockchain comme Ethereum, Bitcoin pouvait soutenir la création de produits réels pour une adoption massive”.

“Nous pensons que RSK est l’une des meilleures technologies. Si nous créons notre chaîne logistique au-dessus de, disons Ethereum… les frais de gaz seront incroyablement chers, ce qui n’est pas idéal, car nous faisons beaucoup de transactions avec les contrats intelligents.” a-t-il expliqué.

> Premier League : Newcastle et Cardiff prévoient de lancer une ICO

> L’Assemblée nationale adopte un cadre juridique pour les ICOs