ActualitésBanqueFinancement et Acquisition

Le studio Ethereum ConsenSys investit dans la startup Monerium

Monerium a levé 2 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs renommés tels que ConsenSys et Crowberry Capital. Fondée par l’ex-président de la banque centrale d’Islande, la startup a pour ambition d’émettre de la monnaie électronique sur la blockchain.

 

D’après un communiqué, Crowberry Capital a bouclé un tour de financement de 2 millions de dollars (environ 1,74 million d’euros) pour la jeune pousse Monerium avec la participation de Hof Holdings et ConsenSys Capital.

“C’est en travaillant avec ConsenSys, peu de temps après le lancement d’Ethereum, que nous avons d’abord identifié la monnaie électronique comme un catalyseur clé de l’adoption blockchain par le grand public. Ce financement montre que nous sommes sur la bonne voie pour devenir une institution financière agréée afin d’assumer l’entière responsabilité et le contrôle de l’ensemble des fonctions nécessaires à l’émission d’une monnaie électronique sur la blockchain.” a déclaré Sveinn Valfells, directeur général de Monerium.

Monerium souhaite émettre de la “monnaie électronique adossée à des actifs” dans le but de rendre les blockchains plus utiles pour les institutions financières et les entreprises.

“En Islande, en 2008, le système financier centralisé s’est effondré et a presque provoqué un effondrement économique systémique. Les établissements bancaires « trop gros pour faire faillite » constituaient un point de défaillance unique pour les dépôts, les prêts et les paiements. Nous pensons que pour y remédier, il faut instaurer une plus grande décentralisation. Monerium offrira davantage d’options pour stocker et envoyer de la monnaie électronique, tout en préservant la stabilité financière.” a expliqué Jón Helgi Egilsson, président de Monerium et ancien président de la banque centrale d’Islande.

Monerium a récemment soumis sa candidature pour devenir une société de services financiers réglementée dans l’Espace économique européen (EEE).

“Le travail de Monerium consistant à tokeniser des devises en Europe est un projet passionnant. Nous sommes heureux d’y participer.” a ajouté Andrew Keys, cofondateur de ConsenSys Capital.

La semaine passée, ConsenSys a révélé collaborer avec le fabricant américain AMD afin de développer W3BCLOUD, une solution de cloud computing basée sur la blockchain.

> Royaume-Uni : Les startups blockchain ont levé plus de €220M en 2018

> Bakkt lève $182,5M et repousse le lancement de ses futures Bitcoin

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*