Actualités

Amazon dépose un brevet pour un système cryptographique Proof of Work

Le géant du e-commerce Amazon a déposé une patente pour une solution de vérification basée sur la preuve de travail (utilisée par Bitcoin) et reposant sur le concept de l’arbre de Merkle.

 

Déposé plus tôt en 2016 par Amazon technologies Inc. et publié la semaine dernière sur le site de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO), le brevet est décrit comme :

« un système Proof of Work dans lequel une première partie (ordinateur client) peut demander l’accès à une ressource informatique. Une seconde partie (fournisseur de service) peut proposer un défi à la première partie. Une solution valide peut être proposée pour que la demande soit satisfaite. Un arbre de Merkle peut être généré comme solution alternative. »

En informatique et en cryptographie, un arbre de Merkle ou arbre de hachage est une structure de données contenant un résumé d’information d’un volume de données. Le principe est de pouvoir vérifier l’intégrité d’un ensemble de données sans les avoir nécessairement toutes au moment de la vérification.

Le Proof of Work (PoW) ou preuve de travail est un système créé en 1999 et aujourd’hui utilisé par Bitcoin, Litecoin, Ethereum et de nombreux jetons numériques. Les participants déploient de la puissance informatique afin de résoudre des calculs complexes et, dans le cas de la cryptomonnaie, vérifient et valident les transactions sur un réseau blockchain.

D’après Amazon, la présente solution pourrait notamment servir à prévenir les attaques DDoS sur les réseaux informatiques.

Au début du mois de mai, la filiale blockchain de la multinationale, Amazon Web Services (AWS), a lancé Amazon Managed Blockchain, un service permettant aux entreprises de mettre en œuvre des réseaux blockchain facilement et à faibles coûts.

Bien que la firme américaine soit très impliquée dans la blockchain, elle n’a pas annoncé de plan visant à émettre une pièce numérique pour le moment.

> Moon va permettre de dépenser ses bitcoins sur Amazon

> Libra Networks : Facebook crée une fintech blockchain en Suisse

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*