ActualitésBanque

La banque du Japon estime que les CBDC pourraient avoir un impact négatif sur l’économie

Crédit : Gerd Altmann - Pixabay

Le sous-gouverneur de la Banque du Japon a déclaré que les monnaies numériques de banques centrales (CBDC) pourraient « éroder les circuits de crédit des banques commerciales et avoir un impact négatif sur l’économie ».

 

Alors que le projet de crypto-monnaie du géant Facebook a permis de remettre en question le système financier actuel et poussé plusieurs banques centrales à se pencher davantage sur l’étude et le développement de CBDC, le haut responsable japonais Masayoshi Amamiya a annoncé que la BOJ ne prévoyait pas d’émettre une monnaie numérique pour l’instant, notamment à cause de l’incertitude autour de son impact sur les banques commerciales traditionnelles.

“Si les monnaies numériques de banques centrales remplacent les dépôts privés, cela pourrait éroder les circuits de crédit des banques commerciales et avoir un impact négatif sur l’économie,” a-t-il dit selon Reuters.

Amamiya a aussi affirmé que les CBDC ne profiteront pas à l’actuelle politique de taux d’intérêt négatifs des banques centrales.

“Si les banques centrales émettent des devises numériques et leur appliquent des taux négatifs, les ménages et les entreprises détiendront des liquidités afin d’éviter d’être facturés pour la détention de devises numériques. Pour surmonter la limite inférieure du zéro nominal, les banques centrales devront éliminer les liquidités et cela rendrait l’infrastructure de règlement incommodante pour le public, donc aucune banque centrale ne le fera,” a-t-il expliqué.

Le responsable de la BOJ a également rappelé que les acteurs privés devaient se conformer à la réglementation en matière de blanchiment et de gestion des risques avant d’émettre une crypto-monnaie.

“Pour ce qui est de Libra, nous devons garder à l’esprit que la base potentielle d’utilisateurs mondiaux pourrait être énorme,” a-t-il ajouté sur le sujet.

Son voisin chinois serait quant à lui l’un des premiers états prêts à lancer une monnaie numérique, avec notamment pour ambition de renverser le monopole de SWIFT sur les paiements.

Exclusif : Des acteurs français de la blockchain prêts à livrer une crypto-monnaie nationale

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*