Accueil Coinbase, encore accusé de délit d’initié ?
Toute l'actualité

Coinbase, encore accusé de délit d’initié ?

coinbase
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alors que la plateforme, Coinbase, annonçait dans un post publié le 11 avril 2022 vouloir être plus transparent envers les utilisateurs, l’annonce n’a pas eu l’effet escompté… De nombreux internautes ont commencé à mener leur enquête afin d’en savoir plus sur ce post, jugé suspicieux par beaucoup.

Le délit d’initié, qu’est-ce que c’est ?

Le délit d’initié, dans le Droit Français, correspond au fait d’acheter, ou de vendre des actifs financiers en possédant des informations privilégiées que les autres n’ont pas. Il convient de préciser que ce délit est passable d’une amende. Cette dernière peut aller jusqu’à 1,5 million d’euros ainsi que deux ans de prison.

C’est ainsi qu’un employé de Coinbase serait parvenu à gagner des centaines de milliers de dollars. Il aurait acheté 6 des 50 jetons au prix bas, 24 heures avant que Coinbase annonce leur inscription sur sa plateforme. En effet, ce 11 avril, la plateforme d’échangé Coinbase a dévoilé son ambition d’inscrire 50 Altcoins sur sa plateforme.

Il était prévu que cela se passe entre le 1er et 30 juin. Bien évidemment, au lendemain de cette annonce, les jetons listés ont considérablement pris de la valeur. Cela a ainsi fait gagner une importante somme d’argent au jeune investisseur.

Les accusations portées contre Coinbase

C’est l’influenceur Cobie qui aurait découvert la supercherie. En effet, il a révélé que le portefeuille de l’investisseur contenait des centaines de milliers dollars des pièces annoncées par Coinbase. Plus incroyable encore, il a été révélé que les actifs avaient été achetés 24 heures avant la fameuse publication de Coinbase. 

https://twitter.com/cobie/status/1513874972552355846

Cette coïncidence a bien sûr mis la puce à l’oreille de nombreux journalistes. Aujourd’hui, Coinbase est accusé de délit d’initié, puisque la plateforme aurait révélé cette information confidentielle à l’employé en question.

Le propriétaire du portefeuille serait, comme on peut le soupçonner, une personne relativement proche de la plateforme. Cela lui aurait ainsi donné l’accès à cette information exclusive, avant la fameuse publication. 

Il convient d’ajouter que le compte concerné avait acquis des jetons totalisant près de 400 000 $. Les six jetons concernés sont les suivants : Indexed (NDX), Kromatika (KROM), DappRadar (RADAR), RAC (RAC), DFX Token (DFX) et Paper (PAPER). 

Coinbase n’en serait pas à son coup d’essai

Si le délit d’initié est une faute grave, cela ne semble pas effrayé Coinbase. En effet, cette même situation s’était déjà produite en février dernier.

Pawtocol (UPI) et Aventus (AVT) devaient être cotés sur la plateforme. Un nouveau compte avait alors été créé et une somme de jetons à sept chiffres y a été déposée avant l’annonce de l’inscription.

Même si aucune preuve tangible n’a été apportée au dossier, tous ces faits laissent présager la culpabilité de Coinbase…

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram