Actualités

eToro serait intéressé pour lancer son IPO

La plateforme de trading eToro a discuté avec plusieurs banques d’investissement au sujet d’une potentielle entrée en bourse grâce à une Offre Publique Initiale (IPO).

 

Comme reporte FinancialNews, le service de courtage eToro envisage de s’introduire en bourse afin d’étendre ses produits à l’international. Cette IPO pourrait servir de test afin de sonder l’intérêt des investisseurs institutionnels pour les entreprises liées au marché des devises digitales.

Plusieurs banquiers familiers avec le dossier rapportent que l’entreprise basée à Chypre et Tel Aviv a eu des discussions avec plusieurs banques d’investissement à Londres afin de préparer une éventuelle IPO.

Cette information non confirmée par eToro fait suite à l’annonce officielle concernant son expansion sur le marché américain et la future mise en place d’une plateforme d’échange de crypto-monnaies.

Actuellement, eToro propose seulement de parier à la hausse ou à la baisse sur le cours des devises digitales via des contrats CFD et non de posséder/échanger réellement des monnaies virtuelles.

Fondée en 2007 par Yoni Assia, eToro a su se démarquer en proposant une interface et des outils faciles d’accès pour les néophytes. Notamment la fonction Trading Social permettant de s’inspirer des positions d’autres traders.

C’est quoi une IPO ? Lorsqu’une entreprise souhaite s’introduire en bourse, une Initial Public Offering permet une première vente et cotation de ses titres. C’est une sorte d’ICO dans le secteur des actions traditionnelles.

eToro est une plate-forme multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que des CFD de trading.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l’argent rapidement en raison d’un effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs privés perdent de l’argent lorsqu’ils échangent des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Hormis par le biais de CFD, le trading de crypto-actifs n’est pas réglementé et n’est donc supervisé par aucun cadre réglementaire de l’UE.

A voir aussi :  Régulation des ICOs prévue pour 2019 en France

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé