Le mineur de Bitcoin F2Pool restitue 19.8 BTC à Paxos
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Le mineur de Bitcoin F2Pool restitue 19.8 BTC à Paxos

f2pool-bitcoin-paxos
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En début de semaine, la société de services crypto Paxos a payé des frais de 510 000 dollars pour une transaction d’une valeur de seulement 2 000 dollars. La faute à un “bug” dans les opérations de l’entreprise… Heureusement pour Paxos, le pool de minage qui a touché ces frais de transactions exorbitants a accepté de rendre le petit pactole à Paxos.

Un bug qui coûte très cher

L’incident s’était produit le 10 septembre, lorsque la communauté a découvert qu’une personne avait payé 510 000 dollars pour effectuer une transaction d’une valeur de seulement 2 000 dollars en BTC. Après avoir vu cette transaction, toutes sortes de spéculations ont eu lieu. Il était évident que quelqu’un avait fait une énorme erreur en entrant les détails des transactions, ce qui lui a coûté environ 500 000 dollars.

Deux jours plus tard, Paxos a révélé que la transaction lui appartenait et qu’elle était due à un bug sur le serveur. Pour éviter la panique, Paxos a également assuré à la communauté que les fonds des utilisateurs étaient en sécurité. Paxos a assumé l’entière responsabilité de l’erreur, alors que certaines personnes soupçonnaient l’implication de PayPal.

Rappelons que les frais de transactions sont ce que les mineurs reçoivent après qu’une transaction crypto a été confirmée sur la blockchain. Les frais peuvent être ajustés par l’utilisateur pour donner la priorité à certaines transactions par rapport à d’autres. Habituellement, les frais liés au Bitcoin ne dépassent pas 20 dollars par transaction.

cryptonaute twitter

“Coopératifs”, les mineurs rendent l’argent à Paxos

C’est le pool de minage F2Pool qui a profiter du bug de Paxos. Les mineur se sont d’abord livré à un jeu de mots sur Twitter, laissant la communauté se demander s’il allait procéder au remboursement des frais ou non. Cependant, la dernière annonce de Memepool a mis fin à cette affaire. En effet, les données de la blockchain montrent que F2Pool a restitué 19,8 bitcoins (BTC) à Paxos ce vendredi.

« Après avoir procédé à une vérification d’identité, nous avons confirmé la propriété de ces BTC et remboursé intégralement les frais à l’expéditeur », a écrit F2Pool sur X.

Cette décision a été saluée par le public. Jameson Lopp, cofondateur de Casa Hodl et développeur Bitcoin de la première heure, a fait l’éloge de Bitcoin en tant que “réseau coopératif” après le remboursement des frais.

« Bitcoin est un réseau contradictoire, mais c’est aussi un réseau coopératif », a écrit M. Lopp sur X. « Les mineurs sont aussi des êtres humains et ils se rendent compte que les gens font des erreurs. Même si conserver des frais de transaction exorbitants permet de réaliser un joli profit à court terme, restituer ces fonds est une décision humaine. »


Source : Twitter


A lire également :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Stéphanie Comitogianni Rédactrice

Stéphanie Comitogianni Rédactrice

Stéphanie a fait des études dans le domaine de la construction. Après avoir obtenu un DUT Génie Civil, elle a poursuivi son cursus avec un Master en Économie de la construction. Ce métier s’intéresse aux aspects économiques liés aux projets de construction, tout en s’appuyant sur une forte base de connaissances techniques.

Elle a exercé son métier d’économiste de la construction pendant 10 ans, travaillant pour différents bureaux d’études ainsi que dans la branche Immobilier d’EDF en France. En 2017, Stéphanie s’est expatriée pour la première fois. Elle a poursuivi sa carrière d’économiste au sein d’un bureau d’études à Bristol, au Royaume-Uni. Exercer ce métier technique dans une langue et un pays différents a été une expérience enrichissante et très stimulante sur les plans intellectuel et personnel.

En 2019, Stéphanie et son mari Kevin ont décidé de se réorienter vers le domaine de la rédaction web. Ils ont alors eu l’occasion de découvrir les cryptomonnaies lorsqu’ils ont reçu une mission portant sur le minage de Bitcoin. Totalement étrangers au secteur des cryptos, ils ont alors découvert l’univers passionnant de la blockchain. Ils ont alors décidé de poursuivre leur exploration et d’approfondir leurs connaissances, pour finalement en faire leur domaine de prédilection.

Aujourd’hui, Stéphanie aime écrire sur les différentes technologies et mécanismes utilisés par les blockchains et les cryptomonnaies. Fidèle à sa formation dans la construction, elle s’attache à décrypter les réalités techniques qui se cachent derrière les projets cryptos. Elle s’intéresse aussi particulièrement aux interfaces entre la crypto et la finance traditionnelle.

Désormais installée en Italie, elle profite pleinement de la liberté géographique offerte par son métier de rédactrice web. Plusieurs mois par an, Stéphanie et Kevin rédigent leurs articles aux quatre coins du monde en tant que digital nomads, par exemple en République Dominicaine ou à Chypre.

En dehors des voyages, elle aime passer du temps dans des travaux de rénovation et d’aménagement. La lecture est un autre de ses passe-temps préférés.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram