Accueil Faut-il s’inquiéter pour la plateforme Binance ?
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Faut-il s’inquiéter pour la plateforme Binance ?

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

?-plateforme-binance
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En proie à des difficultés sur le plan juridique, la plateforme Binance perd du terrain en ce qui concerne les volumes échangés. Dans un contexte de baisse des volumes échangés, la plateforme tend aussi à perdre des parts de marché. Pour autant, doit-on réellement s’inquiéter et commencer à tirer la sonnette d’alarme ? C’est ce que nous allons voir.

Binance continue de perdre des parts de marché

Pour le septième mois consécutif, la plateforme dirigée par CZ perd des parts de marché pour ce qui est des volumes échangés sur les CEX. En début d’année, l‘exchange Binance représentait plus de 60 % des volumes échangés sur les plateformes centralisées. Aujourd’hui, si l’exchange reste le plus utilisé au monde, et de loin, sa “dominance” est légèrement supérieure à 41 %. A contrario, d’autres exchanges comme Upbit continuent de grimper dans la hiérarchie. Pour le quatrième mois consécutif, l’exchange sud-coréen est celui qui se place comme l’outsider numéro 1 à Binance.

Le graphique suivant, tiré de The Block permet d’illustrer la tendance sur les 12 derniers mois

 

Comme l’illustre le graphique, Binance fait face à un double problème. Le premier est évidemment lié à sa perte de parts de marché. Mais dans le même temps, Binance subit également un marché sur lequel les volumes échangés affichent un net recul. En septembre 2023, les volumes échangés sur les CEX ont été à peine supérieurs à 300 milliards de dollars. Soit le niveau le plus bas enregistré sur les trois dernières années. Comme le montre le graphique, les volumes échangés continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif. En d’autres termes, l’exchange doit actuellement se contenter d’une part moins importante sur un gâteau qui rétrécit.

cryptonaute twitter

Vers une désertion dans toute l’Europe ?

Si la plateforme est touchée aux États-Unis par un procès face au gendarme financier américain, elle subit également en Europe. En grande partie pour son incapacité à convenir aux exigences règlementaires dans certains pays. À la mi-juin, la plateforme annonçait qu’elle suspendait ses services aux Pays-Bas après avoir échoué à obtenir l’enregistrement en tant que fournisseur de services sur actifs numériques. Même cas de figure à Chypre. Des revirements de situation qui avaient alors poussé Binance à communiquer sur sa volonté de se recentrer sur les marchés français, espagnols et italiens.

Au début de l’été, Binance a également indiqué renoncer à son entrée sur le marché autrichien. Toujours pour des problématiques règlementaires et une absence de conformité avec les lois locales. Si l’on ajoute le Royaume-Uni, la liste commence à être longue pour la plateforme centralisée la plus importante au monde.

Dans l’hexagone la plateforme est aussi surveillée de près. En effet, Binance fait actuellement l’objet d’une investigation pour blanchiment d’argent aggravé. Parmi plusieurs chefs d’accusation, il serait notamment reproché à la plateforme d’avoir démarché des clients sans autorisation. En outre, la justice travaille aussi sur de possibles manquements sur le contrôle des fonds déposés sur la plateforme.

Doit-on vraiment s’inquiéter ?

Si factuellement Binance perd du terrain, est-ce que cela est fondamentalement handicapant ? Beaucoup pensent que non. Pour s’en convaincre, il suffit de faire un parallèle entre l’exchange et Bitcoin. À chaque secousse d’ampleur sur le marché, les questions autour de la mort de Bitcoin refont surface. Après l’affaire FTX, Binance semble avoir montré des signes de solidité. Si de nombreux observateurs ont pu craindre à un effondrement du marché des exchanges centralisé, force est de constater que Binance a bien su gérer la tempête.

Le parallèle Binance – Bitcoin peut aussi se faire si l’on jette un œil à la dominance de ces deux acteurs. Sur le marché crypto, selon Coinmarketcap, Bitcoin pèse aujourd’hui pour 49,6 % de l’ensemble du marché crypto. Pour la plateforme Binance, la dominance sur le marché des exchanges est de 41 %. Un niveau que Bitcoin tenait en fin d’année dernière, après être descendu sous les 16 000 dollars.

Mais contrairement à Bitcoin, Binance est plus malléable et plus facilement atteignable en raison de sa structuration centralisée. Si la question de l’effondrement de la plateforme ne semble évidemment pas à l’ordre du jour, beaucoup d’analystes vont désormais scruter avec attention l’évolution de sa part de marché. Avec une question en suspens : jusqu’où Binance peut-il chuter ?


Source : The Block


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram