Actualités

De grandes banques vont investir $50M dans une blockchain de règlements interbancaires

Plusieurs grands établissements bancaires vont investir environ 50 millions de dollars pour financer une blockchain leur permettant d’accélérer leurs opérations de compensation et de règlement sur les marchés financiers.

 

Selon des propos recueillis par Reuters, dont les sources se sont gardées de révéler les détails de l’opération, une douzaine de banques seraient en train de mettre en place un projet blockchain, appelé Fnality, visant à accélérer le règlement de titres financiers, d’opérations de compensation et de paiements internationaux.

Fnality consiste en un jeton nommé « Utility Settlement Coin » qui serait convertible à parité égale avec les grandes devises ayant cours légal, – euros, dollars, livre sterling…, apportant ainsi la garantie que les fonds sont disponibles auprès des banques centrales, avec lesquelles des discussions sont en cours.

Cette monnaie virtuelle servirait ensuite aux banques partenaires à effectuer entre elles, quasiment instantanément, des règlements de titres financiers, des opérations de compensation et des paiements internationaux, qui prennent actuellement plusieurs jours. En outre, les participants pourraient considérablement réduire leurs frais bancaires (entre 65 et 80 milliards de dollars d’économie par an).

“Nous sommes membres du projet Utility Settlement Coin et pouvons confirmer que la phase de recherche et développement va bientôt prendre fin.” a déclaré un porte-parole de Barclays.

Cette initiative a débuté en 2015, sous l’impulsion de la banque UBS, accompagnée de l’entreprise blockchain Clearmatics, puis rejointes par la Deutsche Bank, BNY Mellon, Santander et le cabinet de courtage ICAP.  A l’été 2017, le projet a accueilli six nouvelles banques, parmi lesquelles la Barclays, le Crédit Suisse et HSBC.

Plusieurs fois annoncé mais jamais lancé, Fnality pourrait être opérationnel à partir de 2020.

> Fusion LenderComm : la plateforme blockchain de crédits syndiqués accueille BNP Paribas, Société Générale et Naxitis

> Gouverneur Banque de France : “Les stablecoins sont plus prometteurs que Bitcoin”

Crédit miniature : Pixabay – Blockchain

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé