Accueil Les Hardwares wallets : Un marché qui ne connaît pas la crise
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les Hardwares wallets : Un marché qui ne connaît pas la crise

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Hardware-wallets
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Bien qu’il soit intimement lié au marché crypto, le business des hardwares wallets dispose d’une caractéristique rare : fonctionner quelles que soient les conditions du marché. En fin d’année dernière, malgré le bear market, Ledger affichait des volumes de vente record. Mais ce qui semble être un paradoxe de prime abord s’explique finalement par des éléments logiques.

Gagnant quand le marché crypto est haussier

De manière extrêmement logique, le marché des hardwares wallets s’est développé à mesure que l’engouement pour les actifs numériques grandissait. Parce qu’ils offrent une réponse à une problématique de sécurité et qu’ils permettent aux utilisateurs de garder le contrôle sur leurs avoirs, ces dispositifs physiques ont suivi le développement et l’intérêt pour Bitcoin, Ethereum et autres altcoins.

Pour Pascal Gauthier, l’engouement autour d’une marque comme Ledger tient aussi au fait que l’entreprise calque son modèle sur celui des cryptos. Et plus particulièrement sur la philosophie qui entoure le marché crypto. C’est-à-dire l’échange de pair à pair, sans l’intervention de tiers externes comme les exchanges centralisés. De manière schématique, si Ledger est dans la stricte lignée de la philosophie du marché crypto, le développement de l’un ne peut qu’engendrer le développement de l’autre.

cryptonaute twitter

Mais aussi quand le marché est en crise

S’il semble logique de voir le marché des hardwares wallets se développer quand tout va bien, comment expliquer sa bonne santé lors des phases baissières ? La réponse tient en une idée simple : la confiance. 

Après la faillite de FTX qui a totalement ébranlé le marché crypto, les vendeurs de hardwares wallets comme Ledger ou Trezor ont effectivement fait face à un afflux massif de commande. Pour un nombre croissant d’utilisateurs, il devenait alors urgent de garder le contrôle sur ses actifs numériques. Selon les données communiquées à l’époque par la Fondation Concorde, en novembre 2022, soit le mois de la faillite de FTX, l’entreprise aurait vendu deux fois plus de wallets qu’en moyenne. Pour ce qui constituait alors le plus gros volume mensuel de ventes de son histoire. En fin d’année, l’entreprise avait vendu plus de 6 millions de hardwares wallets.

Car contrairement aux exchanges centralisés comme la plateforme Binance, Coinbase ou FTX, le hardware wallet permet à l’utilisateur de conserver la pleine possession de ses cryptos. Un élément décisif lorsque la défiance s’empare du marché et le risque de faillite d’un acteur majeur est réel. Le même cas de figure s’était également produit lors de la faillite bancaire de plusieurs banques américaines en début d’année 2023.

Lorsque le marché crypto est en crise, le besoin de retrouver du contrôle et de la sécurité se fait ressentir. Ce qui pousse alors les utilisateurs vers des solutions comme les hardwares wallets. Bien évidemment, une crise qui signifierait l’arrêt de mort du marché crypto serait aussi délétère pour des entreprises comme Ledger ou Trezor. Mais hormis les anti-cryptos de la première heure, ils sont désormais peu à considérer cette possibilité comme réellement crédible.

En 2022, si l’on compare le volume des ventes de Ledger et l’évolution du marché crypto, la décorrélation est bluffante. Car si Ledger a connu sa meilleure année, le marché crypto a subi un bear market qui aura duré toute l’année. De près de 70 000 dollars, Bitcoin a dévissé sous les 16 000. Dans le même temps, Ledger a pu profiter de cette année record pour continuer à lever des fonds. En mars dernier, la licorne française a de nouveau levé 100 millions d’euros pour continuer à financer son développement. 

Ledger : du B2G au B2C

La licorne française Ledger a bien compris le potentiel qu’offrait son marché et sa capacité à continuer de se développer même lorsque le marché crypto était victime de crises passagères. C’est notamment pour cette raison que l’entreprise continue de se développer avec un leitmotiv en tête : sortir au maximum de l’image de niche. Comme l’avait évoqué Pascal Gauthier chez BFM Business, l’objectif derrière la marque a rapidement été de passer de B2G (Business to Geek) à un modèle B2C axé sur le grand public.

Pour y parvenir, Ledger a multiplié les initiatives. Notamment sur son aspect visuel et ergonomique, Ledger semble s’inspirer d’entreprises comme Apple ayant fait de ces éléments de puissants moteurs de vente. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le dernier-né de la marque, le Ledger Stax a été conçu par Tony Fadell qui n’est autre que le père de l’iPod et le co-créateur de l’iPhone. D’un point de vue de l’utilisation de ses appareils, Ledger s’axe également sur un concept simple : proposer des appareils aussi simples que possible.


Source : BFM Business


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram