Japon : La FSA mise sur l’autorégulation de l’industrie des crypto-monnaies

L’organisme de régulation japonais FSA a annoncé privilégier la voie de l’autorégulation pour le secteur de la crypto-monnaie et travaillera avec un consortium de 16 crypto-bourses.

 

Le régulateur Financial Services Agency (FSA) a octroyé le droit à la Japan Virtual Currency Exchange Association (JVCEA) – composée des 16 plateformes d’échange de crypto-monnaies réglementées du pays – de mettre en place des directives afin de protéger leurs clients et lutter contre le blanchiment de capitaux.

“C’est un secteur qui évolue très vite. Il est préférable que les experts établissent les règles de manière opportune.” a commenté un porte-parole de la FSA.

Le Japon est une des premières juridictions au monde à avoir créé une réglementation visant à encourager l’innovation blockchain tout en protégeant les consommateurs.

Toutefois, 2 importants vols de crypto-monnaies ont eu lieu en 2018, dont le hack de Coincheck avec plus de 500 millions de dollars dérobés.

Aujourd’hui, le régulateur privilégie la voie de l’autorégulation avec l’aide des 16 acteurs japonais réglementés et spécialisés dans le trading de monnaies virtuelles.

Formée plus tôt cette année, l’association JVCEA a présenté son projet d’autorégulation à la FSA en août dernier, un rapport de 100 pages proposant de nouvelles règles pour le secteur des crypto-actifs.

> Japon : Huobi s’associe à l’échangeur réglementé BitTrade

> LINK : Le géant japonais LINE lance sa propre crypto-monnaie