Actualités

Le Sand Dollar des Bahamas est la première CBDC au monde

La Chine ne sera pas le premier État à émettre une monnaie de banque centrale. Les Bahamas rendent disponible le Sand Dollar, la première monnaie numérique émise par un pays.

La priorité pour les États-Unis n’est pas d’être le premier à émettre une monnaie de banque centrale ou CBDC. La Chine voulait décrocher la prime au premier arrivant. Ce sera finalement une autre nation, en l’occurrence les Bahamas.

Le « Sand Dollar » ne pourra cependant rivaliser au niveau international avec un e-yuan ou un e-dollar. Il s’agit bien néanmoins de la première monnaie numérique de banque centrale aujourd’hui en circulation.

Des paiements en CBDC valables auprès de tous les marchands

Le projet Sand Dollar annonce dont la disponibilité de cette CBDC pour l’ensemble des résidents du pays. Ce sont ainsi 393.000 personnes qui ont désormais accès à cette monnaie officielle d’une banque centrale.

L’autorité des Bahamas cible plus particulièrement les usages sur téléphone mobile. Pour leurs paiements en Sand Dollar, les utilisateurs disposent donc un portefeuille électronique pour mobile « approuvé par la Banque Centrale. »

Et comme le précise le site de la CBDC des Bahamas, cette devise numérique permet donc de réaliser des transactions avec n’importe quel marchand, via le e-wallet officiel. La banque centrale précise que les frais associés sont « négligeables ».

Pour offrir ce nouveau service à ses administrés, les Bahamas s’appuient sur le fournisseur NZIA, un spécialiste des paiements sans fil décentralisé et de la blockchain. Le prestataire collabore cependant avec des partenaires technologiques, dont IBM et Zynesis.

Sand Dollar, une réponse à la problématique de l’inclusion financière

« Sand Dollar promet la modernisation des capacités de paiement numérique du pays, l’augmentation de l’efficacité des transactions et la réduction des coûts de prestation des services. Mais le véritable bénéfice est la possibilité d’apporter une réelle inclusion financière à la population des Bahamas » souligne NZIA.

Le projet de CBDC ne jaillit pas de rien. Il est en effet en préparation au sein de la Banque Centrale depuis quelques années déjà. En 2019, un programme pilote voyait le jour au travers de la mise à disposition de 48.000 Sand Dollars auprès d’une partie de la population.

Chaque Sand Dollar est adossé au dollar des Bahamas, lui-même adossé au dollar américain. Et le développement de l’inclusion financière dans le pays est en effet un des principaux arguments des autorités.

Cela s’explique notamment par la composition même des Bahamas. Ses habitants se répartissent ainsi entre 700 îles, où tous n’ont pas accès à des services financiers. La CBDC contribuera donc à fournir « l’accès à l’infrastructure de paiement numérique ou à l’infrastructure bancaire » aux résidents sous-bancarisés et non bancarisés.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/Create your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé