Accueil L’inde choisit la voie de la taxation crypto plutôt que de l’interdiction : Que doit-on en retenir?
Régulation, Toute l'actualité

L’inde choisit la voie de la taxation crypto plutôt que de l’interdiction : Que doit-on en retenir?

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alors qu’on croyait se diriger tout droit vers un bannissement, les autorités indiennes viennent de dévoiler leur décision en ce qui a trait à la régulation crypto dans le pays. En effet, ce mardi, la ministre des finances indienne, Nirmala Sitharaman a annoncé une taxe de 30 % sur tout revenu provenant du transfert d’actifs numériques virtuels. Elle a aussi ajouté que la monnaie numérique de banque centrale de l’Inde devrait être lancée d’ici 2023.

Taxe Crypto : motif politique ou économique  ?

Le nombre d’investisseurs crypto n’a pas cessé d’augmenter au cours de ces deux dernières années dans la troisième économie asiatique. Selon un rapport de Reuters, il y aurait entre 15 à 20 millions d’indiens qui investissent dans la crypto. WazirX, un exchange opérant dans le pays a déclaré le mois dernier que le volume annuel des échanges sur sa plateforme dépassait 43 milliards de dollars en 2021, soit une croissance de 1 735 % par rapport à 2020.

Dans le discours de la ministre des finances indienne, Nirmala Sitharaman, elle a rappelé à plusieurs reprises qu’il ne serait plus question d’interdire mais plutôt de réguler. Elle a déclaré : « On a assisté à une augmentation phénoménale des transactions sur les actifs numériques virtuels. L’ampleur et la fréquence de ces transactions ont rendu impératif de prévoir un régime fiscal spécifique. »

Désormais, les crypto-investisseurs paieront 30% comme taxe sur les revenus réalisés dans l’industrie. Cette imposition s’appliquera quand ils vendent ou échangent leurs biens numériques avec un tiers. 

Tout revenu provenant du transfert de tout actif numérique virtuel est imposé au taux de 30 %. Aucune déduction au titre d’une quelconque dépense ou allocation n’est admise lors du calcul de ce revenu, à l’exception du coût d’acquisition. A précisé Nirmala Sitharaman aux parlementaires indiens.

Pourtant, non loin qu’au mois de novembre, l’Inde était en passe de resserrer l’étau sur les cryptomonnaies. Des sources officielles rapportaient que les autorités travaillaient sur une loi pour interdire les monnaies privées de façon à débarrasser la voie à la monnaie numérique de banque centrale du pays. 

cryptonaute twitter

Introduire la roupie digitale pour booster l’économie digitale

Plutôt, dans son allocution, Nirmala Sitharaman a affirmé que L’Inde introduira sa monnaie numérique de la banque centrale (CBDC), appelée roupie numérique, au cours du prochain exercice financier (2022-23). Celle-là se doit de catalyser l’économie digitale du pays. Nirmala Sitharaman a déclaré :

L’introduction d’une monnaie numérique de banque centrale donnera un grand coup de pouce à l’économie numérique. La monnaie numérique conduira également à un système de gestion des devises plus efficace et moins coûteux.

La roupie digitale aura aussi une importance dans la réduction des couts de transaction. Elle a ajouté : 

L’objectif de la création d’une monnaie numérique est de fournir des avantages importants, tels que la réduction de la dépendance à l’égard de l’argent liquide, l’augmentation du seigneuriage en raison de la diminution des coûts de transaction et la réduction du risque de règlement.

Quels seront les impacts de la taxation ?

La bonne nouvelle est que les investisseurs peuvent effectuer leurs négociations sans craindre un risque de bannissement. Le PDG de WazirX, l’exchange indien appartenant à Binance, salue la décision des autorités et pense que c’est une étape pour une plus grande adoption des cryptomonnaies dans le pays. Il a déclaré : 

La clarté fiscale est une mesure bienvenue. Dans l’ensemble, c’est un énorme soulagement de voir que notre gouvernement adopte une position progressiste en allant de l’avant dans le sens de l’innovation. En introduisant la fiscalité, le gouvernement légitime l’industrie dans une large mesure. La majorité des gens, en particulier les entreprises, qui restaient sur la touche en raison des incertitudes, pourront désormais participer aux crypto-monnaies.

Mais, avec une taxe de 30% et sans avoir la possibilité de déduire les pertes réalisées des gains, le trading des cryptomonnaies pourrait devenir moins soutenable pour les petits investisseurs. Celui qu’on surnomme le  « Warren Buffet indien » n’a pas apprécié la décision du ministère des finances. Il a même qualifié le budget 2022 de la « mort » des cryptos.  Au sein d’une interview à CNBC-TV18, un journal indien, il a précisé : 

Je pense que ce que le gouvernement veut faire, c’est que la Reserve Bank of India (RBI) promeuve la monnaie numérique et tue toutes les autres monnaies, comme le fait la Chine, ce qui, d’une certaine manière, est la bonne approche.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram