Accueil L’usine 4.0 de Thales passe par la blockchain
Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

L’usine 4.0 de Thales passe par la blockchain

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le groupe français de l’aéronautique et de la défense Thales inaugure sa première usine 4.0 en Espagne. A l’avenir, ses centres de production et de maintenance intégreront Big Data et blockchain. La blockchain vise à garantir la traçabilité des composants.

La transformation des sites de production ou usine 4.0 passe chez Thales par le recours à de nouvelles technologies. Et cette nouvelle catégorie d’usine vient à présent d’ouvrir ses portes au sein du groupe français de l’aéronautique et de la défense.

Thales annonce l’inauguration de sa première usine 4.0 en Espagne. Il s’agit d’un centre de production et de maintenance de l’industriel. Et pour ce dernier, la modernisation repose donc sur deux technologies principales.

Thales développe une expertise blockchain depuis 2018

Il s’agit ainsi du Big Data et de la blockchain. Grâce à la blockchain, Thales entend se conformer à des standards exigeants de sécurité émanant de l’OTAN et des ministères de la Défense des États. La blockchain intervient à des fins de traçabilité.

Le groupe hexagonal précise en effet que la blockchain « sera utilisée pour assurer la traçabilité de toutes les pièces et de tous les produits traités dans le Centre de Production et de Maintenance ». Il ajoute également que ce système couvrira en particulier, et notamment, les équipements de radiocommunication, aéronautiques et navals.

Thales mène des expérimentations et projets dans le domaine de la blokchain depuis plusieurs années déjà. En effet, dès 2016, le géant s’associait à Accenture pour développer un prototype permettant de tracer et authentifier des pièces et matériaux.

Sécurité et traçabilité pour la chaine logistique

Le système reposait sur la technologie blockchain privée Hyperledger Fabric. « La technologie blockchain permet à cette industrie d’assurer la traçabilité d’une myriade de composants, de lutter contre la contrefaçon et d’optimiser les capacités de maintenance » mettait en avant Accenture.

Quant à Thales, il revendique aujourd’hui une véritable « expertise » en matière de blockchain. Le groupe a ainsi contribué au développement d’une plateforme logistique pour les acteurs du port de Marseille-Fos.

Dans le domaine industriel, la blockchain ne constitue pas cependant la seule technologie incontournable. Thales insiste ainsi beaucoup sur l’Internet des objets ou l’usine connectée, ainsi que le Big Data.

L’usine 4.0 sera en effet hyper-connectée. « Le centre de production et de maintenance disposera d’une plate-forme interconnectée avec toutes les applications actuellement utilisées, générant la connectivité de tous les plans de travail et des moyens de test pour extraire toutes les informations, qui pourront être utilisées efficacement » détaille Thales.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram