Accueil Le metaverse est-il trop en avance sur son temps ? Analyse d’un marché qui a du mal à convaincre
Actualités Crypto-monnaies, Opinion, Toute l'actualité

Le metaverse est-il trop en avance sur son temps ? Analyse d’un marché qui a du mal à convaincre

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
metaverse-temps
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le metaverse nous a fait rêver avec l’espoir, qu’un jour, le film Ready Player One ne soit plus de l’ordre de la science-fiction. Depuis lors, les entreprises se sont lancées dans la course au metaverse, et c’est notamment le cas de Meta. Mark Zuckerberg estime que le metaverse est l’avenir des réseaux sociaux. Il a d’ailleurs lancé son jeu “Horizon Worlds” avec la ferme conviction de révolutionner le secteur.

Pourtant, il y a un problème. Les choses ne se passent pas comme prévu, et l’entreprise a perdu 3,7 milliards de dollars entre le mois d’avril et le mois de juin 2022. Alors que le jeu a dépassé les 500 000 utilisateurs en 2021, il est passé à 200 000 utilisateurs en 2022.

Le cauchemar ne s’arrête pas là. Récemment, un Youtubeur du nom de Jarvis Jonhnson a déclaré que le jeu ne comptait plus que 900 utilisateurs quotidiens

Mark Zuckerberg et Horizon Worlds : un cas d’école sur les réticences du grand public vis-à-vis du metaverse

Le jeu Horizon Worlds est un cas d’école lorsqu’il s’agit de mesurer la température du marché. Le concept peine à convaincre une audience habituée à des gros blockbusters dynamiques et finement réalisés.

Pour beaucoup, les graphismes sont au cœur du problème et certains comparent même Horizon Worlds à un vulgaire jeu Wii.

Pour finir, les sorties annoncées par Horizon Worlds sont plus que douteuses. La dernière en date, l’arrivée des jambes sur les avatars. Si leur incorporation relève d’une véritable prouesse technologique, il faut dire que l’effet “Waouh” est à revoir. Et cela s’en ressent sur ses pertes de plusieurs milliards de dollars. 

Et c’est tout le problème du metaverse. Les capacités technologiques qu’il semble requérir, sont encore à des années-lumière de ce que peuvent faire les entreprises.

Bien sûr, d’autres jeux comme The Sandbox et Decentraland existent également. S’ils trouvent leur public, l’expérience proposée reste bien en dessous de ce que peuvent proposer les jeux traditionnels. Et malheureusement, cela s’en ressent sur le nombre de joueurs en ligne.

Le Youtubeur Jarvis Johnson révèle qu’il n’y a que 900 joueurs quotidiens sur Horizon Worlds

Pour ne rien arranger, un youtubeur de près de 2 millions d’abonnés, nommé “Jarvis Johnson“, a révélé que Horizon Worlds ne comptait que 900 joueurs quotidiens (dont une majeure partie pourrait être les membres du staff).

Il a également reporté que la grande majorité était des enfants de moins de 18 ans. Une déclaration qui n’arrangera pas Mark Zuckerberg qui s’efforce d’appliquer des limites d’âge inefficaces sur ses plateformes.

Jarvis a passé une semaine entière sur le Meta’s Horizon Worlds et ses observations viennent contredire le nombre de 200 000 joueurs actifs qu’avait déclaré Meta l’année dernière. Au lieu de cela, il s’est retrouvé face à un désert virtuel où les rencontrent ont été rares.

cryptonaute twitter

Le metaverse n’a aucun avenir ? Bien sûr que si !

Malgré ce premier constat vis-à-vis de Meta, qui s’avère être la vitrine du metaverse, le tableau n’est pas aussi noir qu’il semble paraître. Le metaverse présente des défis techniques majeurs à remporter, mais il en vaut clairement le coup selon les prévisions futures du marché.

En plus de cela, différents types de jeux entrent dans cette case, et ne demandent pas forcément de porter un magnifique casque VR dernière génération à plusieurs centaines d’euros.

Le marché du metaverse est déjà en pleine explosion, et ça va continuer

Mark Zuckerberg ne prévoit pas de dégager des bénéfices avant l’année 2030 ! Et à vrai dire, les chiffres lui donnent raison. Selon plusieurs études, le marché du metaverse pourrait bien enregistrer une croissance record de près de 40 % par an jusqu’en 2030.

Graphique de Grand View Research à propos de l'évolution du metaverse jusqu'en 2030
Graphique de Grand View Research à propos de l’évolution du metaverse jusqu’en 2030

Et ce n’est pas tout, on constate déjà que le public commence à en parler de plus en plus. L’entreprise Santiment fournie des données détaillées sur ce qu’il se dit sur les réseaux sociaux. Si le metaverse a connu un pic de popularité lors de l’année 2021 et s’est ensuite crashé en 2022, l’année 2023 montre une progression significative du sujet du metaverse sur les réseaux sociaux.

On constate donc que l’intérêt envers le metaverse est grandissant chez le grand public. Les chiffres du nombre de joueurs sur les jeux semblent peu convaincants pour le moment. Mais il est certain que le public n’est pas encore arrivé à maturité sur le sujet, et que les entreprises auront encore besoin de faire de grosses avancées sur leurs jeux pour réellement exploiter tout le potentiel de ce secteur.

Graphique de Santiment à propos du sujet du metaverse sur les réseaux sociaux sur la période “All Time”.

La notion de metaverse est encore floue, et le monde de la crypto ne cesse de la réinventer

Le metaverse tel que le voit Mark Zuckerberg n’est qu’un des aspects de ce dernier. La sphère crypto produit, elle aussi, des jeux metaverse qui n’ont rien à voir avec l’univers proposé par Horizon Worlds.

Le metaverse peut aussi se définir comme un environnement virtuel qui vous permet d’interagir avec des éléments bien réels. De nouveaux projets comme Battle Infinity n’intégreront pas de réalité augmentée dans leur gameplay, pourtant, leur système économique sera basée sur des choses réelles.

Par exemple, la valeur des NFTs de Battle Infinity sera directement impactée par les performances des sportifs dans le monde physique. Par cette simple mécanique, il peut d’ores et déjà être considéré comme un jeu metaverse.

Vous l’aurez compris, le metaverse est encore un mot fourre-tout qui évoluera avec les avancées technologiques de ces prochaines années. En réalité, il y a fort à parier que le metaverse de demain soit bien différent de l’idée que l’on s’en fait aujourd’hui. Une chose est sûre, il y a un marché très important à conquérir, et ce seront les entreprises les plus ingénieuses qui prendront la plus grosse part du gâteau.

Pour continuer de vous renseigner sur l’actualité crypto, nous vous conseillons de rejoindre notre canal Telegram qui vous donne les dernières nouvelles croustillantes en temps réel !


Source : Santiment, Grand View Research, Jarvis Jonhson


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram