Accueil Bientôt un nom de domaine de Shiba Inu (SHIB) pour surfer sur Internet ?
Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, Web 3.0

Bientôt un nom de domaine de Shiba Inu (SHIB) pour surfer sur Internet ?

Yann-Olivier Bricombert
shiba-inu-prix-token
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Après le .com ou le .fr, bientôt un .shib ? Les détenteurs du token SHIB pourront peut-être bientôt fièrement exhiber leurs noms de domaine issus du célèbre memecoin de chien pour surfer sur Internet.

Bientôt un nom de domaine .shib sur Internet ?

L’un des projets les plus emblématiques de la “alt season” de 2021 veut gagner en maturité. À la façon des ENS (Ethereum Name Service) ou des Unstoppable Domains, ces extensions de noms de domaine en “.eth”, les holders de Shiba pourront probablement d’ici quelque temps lier à leur adresse de token SHIB un nom de domaine spécifique en “.shib” pour surfer sur le web.

SHIB Partners, l’entité derrière la communauté Shiba, basée à Las Vegas, a annoncé ce mardi avoir noué un partenariat avec D3 Global, une société spécialisée dans la commercialisation de noms de domaines de premier rang, autrement dits des “top level” (TLD) comme les “.com” ou les “.fr” pour tenter d’obtenir le précieux .shib.

cryptonaute twitter

Moins de 1 000 domaines disponibles

Tenter, car la démarche est soumise à approbation et n’est pas automatique. La fenêtre de candidatures de l’ICANN, l’organisation à but non lucratif qui gère les noms de domaine au niveau mondial, pour entrer dans ce cercle très fermé des noms de domaines TLD se rouvre entre mai 2025 et le deuxième trimestre 2026. La procédure prend ensuite entre 12 et 18 mois pour être validée ou non par l’ICANN.

C’est seulement la deuxième fenêtre de candidature en 40 ans. La dernière remontait à 2012 et avait vu apparaître les noms de domaine .xyz ou .ai par exemple. Combien de domaines seront rendus disponibles ? “Aucune limite n’a encore été annoncée, mais nous prévoyons que moins de 1 000 TLD seront délégués, compte tenu du coût et de la complexité de chaque demande de TLD”, indique Shayan Rostam, co-fondateur de D3, interrogé par Cryptonaute. Pour l’heure, il est possible de s’inscrire sur une liste d’attente pour réserver son nom de domaine.

Un potentiel coup de boost pour l’écosystème SHIB

“Notre partenariat avec D3 nous permet d’aller au-delà de la #ShibArmy existante et de donner à plus de cinq milliards d’utilisateurs d’Internet un accès direct à l’écosystème SHIB,” indique Shytoshi Kusama, le développeur anonyme de Shiba Inu dans un communiqué. “Apporter de vrais domaines à SHIB est une grosse affaire, élargissant notre vision des identités numériques au sein de notre écosystème décentralisé, tout en favorisant la génération de revenus à long terme au sein de l’écosystème.”

“Les noms de domaine sont à la base de l’Internet depuis près de 40 ans et continueront à faire partie intégrante de l’ère du Web3”, explique Shayan Rostam, cofondateur de D3. Notre mission est de fournir de vrais domaines Web3 qui fonctionnent partout”. Le Shib Name Service (SNS) existant bénéficie de droits acquis et passera à l’infrastructure de D3, a précisé Shiba Inu Partners.

Si la candidature est retenue, cela pourrait constituer un coup de boost pour le projet Shiba Inu qui affiche aujourd’hui une capitalisation de 6 milliards de dollars et qui a lancé son layer 2 d’Ethereum, Shibarium, et son métavers.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert exerce en tant que journaliste spécialisé dans le domaine de la crypto pour Cryptonaute. Ayant obtenu son diplôme du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris (CFPJ), il possède une expérience de plus de 13 ans en tant que journaliste, dont 5 ans en tant que rédacteur en chef.

Yann-Olivier a un réel intérêt pour les entretiens avec les principaux acteurs de l'écosystème web3, tant au niveau national qu'international. Il participe régulièrement à des conférences et à des événements liés à l'industrie de la crypto en France et en Europe, dans le but d'expliquer, de raconter et d'analyser les nouvelles tendances. Il cherche également à rencontrer des entrepreneurs, des développeurs, des régulateurs, des créateurs et des artistes NFT afin de trouver des idées pour des articles exclusifs. Il est passionné par l'exploration des enjeux et des tendances du secteur, et suit de près les évolutions des politiques publiques et de la régulation dans le domaine de la crypto.

Yann-Olivier nourrit une véritable passion pour l'art numérique et les NFT, et il suit attentivement les tendances du marché ainsi que les projets innovants.

Grâce à son approche journalistique rigoureuse, Yann-Olivier s'efforce de présenter une information objective et équilibrée. Sa priorité est d'aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en leur fournissant des informations fiables, vérifiées, impartiales et basées sur des faits concrets.

Expertise

  • Les interviews d’acteurs clés de l’écosystème web3 francophone et international
  • L’art digital et les NFT
  • La régulation crypto et les politiques publiques

Accomplissements

  • Lauréat du Prix Alexandre-Varenne de la Presse
  • Plus de 13 ans d’expérience en tant que journaliste reporter
  • 5 ans d’expérience de chef de rédaction

Publications

Education

  • Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ) de Paris
  • Alyra - Consultant Blockchain certifié

Suivez Yann-Olivier sur Linkedin

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram