Norvège : Les mineurs de Bitcoin paieront l’électricité “plein tarif” dès 2019

Le gouvernement norvégien a annoncé que les entreprises spécialisées dans le minage de crypto-monnaies ne bénéficieront plus d’une réduction sur le prix de l’électricité à partir du 1er janvier 2019.

 

D’après le média local AftenPosten, la Norvège n’accordera plus un tarif préférentiel sur l’électricité aux centres de données exploitant des crypto-monnaies telles que Bitcoin dès l’année prochaine.

Alors que les mineurs payent actuellement 0,48 øre le kilowattheure, son prix passera à 16,58 øre – le tarif standard – en 2019.

Lars Haltbrekken, un environnementaliste et élu du parlement, a expliqué que la Norvège ne souhaitait plus fournir d’allégements fiscaux “à la forme la plus sale d’extraction de crypto-monnaies” car “cela nécessitait beaucoup d’énergie et était générateur de gaz à effet de serre”.

Roger Schjerva, politicien du Parti socialiste de gauche, a critiqué la mesure et ajouté que les mineurs quitteraient la Norvège pour des pays voisins.

“C’est effarant, les budgets ont été modifiés sans discussion, consultation ou dialogue avec l’industrie. Les mineurs iront en Suède et au Danemark.” a-t-il dit.

Cet été, dans le sud de la Norvège, un centre d’exploitation minier Bitcoin a reçu une menace d’attentat à la bombe. Selon les auteurs, le bruit émis par la ferme minière dérangerait les résidents des alentours.

> La startup Coinmine soutenue par Coinbase lance son premier crypto-mineur

> Le minage de crypto-monnaies consommerait plus que l’extraction minière