Le PDG de Binance poursuit à son tour Sequoia Capital

Changpeng Zhao, le PDG-fondateur de Binance, a intenté une action en justice contre Sequoia Capital, l’accusant de l’avoir empêché de lever des fonds et d’avoir terni sa réputation.

 

L’année dernière, la société de capital risque américaine Sequoia Capital avait attaqué Zhao, lui reprochant d’avoir violé l’accord d’exclusivité qu’ils avaient convenu en août 2017 concernant la proposition d’évaluation de 80 millions de dollars pour une participation de 11% dans Binance.

En décembre 2018, après plusieurs mois de bataille judiciaire, la justice avait finalement donné raison à Zhao et Sequoia avait été condamné à payer 2,4 millions de dollars au tribunal ainsi que 779 000$ à Zhao pour couvrir ses frais juridiques.

Aujourd’hui, l’entrepreneur chinois souhaite obtenir réparation. L’affaire avait fait grand bruit dans la presse spécialisée et, selon lui, a terni la réputation de sa plateforme d’échange de crypto-monnaies et l’a empêché de collecter des fonds.

Le 20 mai 2019, Zhao a envoyé une demande d’audience à la Haute Cour de la région administrative de Hong Kong afin d’obtenir une « ordonnance en vue de l’évaluation des dommages et intérêts ».

Si le tribunal tranche en sa faveur, Sequoia Capital sera condamné à lui verser des dommages et intérêts (montant demandé non dévoilé) pour le préjudice subi.

> PDG Ledger : “Le jour où Binance a été piraté, nos ventes ont doublé”

> Le fondateur de Binance suggère une réorganisation de la blockchain Bitcoin puis se rétracte

Crédit miniature : Pixabay


La newsletter de Cryptonaute :