Accueil Shopayment : la prévente tourne au fiasco, scam ou malentendu ?
Actualités Crypto-monnaies, ICO, Toute l'actualité

Shopayment : la prévente tourne au fiasco, scam ou malentendu ?

shopayment
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les préventes sont fréquentes dans le secteur des crypto-monnaies. C’est une manière pour un nouveau projet de se faire connaître et également de récolter des fonds afin de pouvoir se financer et ainsi avoir une chance de pouvoir se développer pleinement.

Malheureusement, les préventes comportent aussi énormément de risques parce que d’une part, il est presque impossible de définir à l’avance comment le marché va réagir et si ce nouveau projet va décoller ou bien si son prix avant s’effondrer une fois listé sur les plateformes d’échange.

D’autre part, c’est un terrain de jeu idéal pour les arnaqueurs en tout genre voyant une méthode simple et efficace pour voler de l’argent à des investisseurs.

Dernièrement, le cas de Shopayment illustre très bien le sujet. C’est une prévente s’étant achevée au début du mois d’octobre et qui avait tout d’un potentiel succès jusqu’à que celle-ci tourne au drame. Que s’est-il passé ? C’est ce que nous allons essayer de comprendre immédiatement !

Le projet Shopayment

Sur le papier Shopayment ($SPAY) a tout d’un projet excellent ou du moins avec une idée qui pourrait mener loin. Néanmoins, si vous avez un peu de connaissances du monde de l’entrepreneuriat, vous saurez qu’une idée est tout sauf suffisante pour permettre à un projet de se concrétiser.

Ainsi, le whitepaper de Shopayment indique que le but est de construire une plateforme e-commerce capable de permettre les paiements en crypto-monnaie. En prime, le projet pourrait s’adapter à d’autres plateformes comme eBay ou encore Amazon.

Autant dire que lorsqu’on lit cela, c’est extrêmement séduisant : un moyen de payer en cryptos sur des boutiques en ligne permettant davantage de transparence avec des transactions rapides. Pour beaucoup d’acteurs de l’industrie des crypto-monnaies, c’est un développement logique à venir.

De ce fait, Shopayment semblait désigné comme le projet permettant de franchir cette étape et donc séduire de nombreux utilisateurs. Par conséquent, en tant qu’individu intéressé dans les préventes, c’est définitivement le genre de prévente alléchante qui donne envie d’investir.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

La prévente

La prévente en elle-même a duré quelques mois avec un prix initial de 0.001 $ puis diverses phases amenant la valeur de $SPAY à 0.0024 $. Rien de particulier à ce sujet, la majorité des préventes fonctionnent ainsi désormais : ceux qui investissent le plus vite prennent le plus de risques, mais aussi peuvent augmenter davantage leurs bénéfices potentiellement.

C’est du marketing pur et dur que la majorité des préventes réalisent afin de tenter les investisseurs et aussi indirectement récompenser ceux qui croient au projet dès le début.

cryptonaute twitter

Où sont les red flags ?

Avant de se décider à investir dans une prévente, il faut chercher les red flags qui peuvent laisser douter de la véracité du projet. Dans le cas de Shopayment, il y avait certains éléments discutables, mais rien ne laissait en premier lieu penser à un scam.

Le projet avait même reçu un audit de la part de Solidproof ce qui est en général un gage de qualité minimum, mais était aussi présent sur Coinsniper (même promu en tant que l’un des projets du moment). Néanmoins, il n’y avait pas de KYC de l’équipe. Ce qui signifie que bien qu’il y avait les photos de l’équipe sur leur site web, aucune possibilité de prouver que c’étaient les bonnes personnes derrière cette prévente.

Un autre point légèrement louche, mais pas suffisant pour douter, ce sont les réseaux sociaux. De plus en plus de préventes gonflent artificiellement leurs nombres d’abonnés sur leurs réseaux à l’aide de bots. De ce fait, on a l’impression qu’il y a déjà énormément de personnes qui s’intéressent au projet alors qu’il n’en est rien.

Bien que cette pratique soit limite, elle se fait presque pour tous les projets dorénavant au point que cela ne peut plus être un argument pour définir de la légitimité ou non d’une prévente.

Fin de la prévente : le début des ennuis

La fin de la prévente pour Shopayment a eu lieu début octobre avec deux annonces. La première que le projet serait disponible sur la plateforme d’échange Bitmart qui a son siège social à Singapour, c’est un CEX de taille moyenne. La seconde nouvelle, ce fut la distribution des tokens $SPAY à l’ensemble des investisseurs.

Bien qu’il puisse être étrange qu’une prévente ne commence pas par être listée sur une plateforme DeFi comme PancakeSwap, cela n’a rien d’anormal. Ainsi, Bitmart a reçu l’exclusivité d’être les premiers à pouvoir rendre cette crypto-monnaie disponible à trader.

C’est à partir de ce moment où les choses ont commencé à prendre une tournure dérangeante pour ne pas dire extrêmement mauvaise. D’une part, Coinsniper a retiré Shopayment de son site indiquant que les profils des individus étaient faux (c’étaient de simples photos trouvées sur Google) et que par conséquent, il n’y avait aucun moyen de savoir qui se trouvait derrière l’équipe de Shopayment.

En prime, la distribution des tokens a commencé à prendre des jours alors que c’est techniquement une étape rapide de l’affaire de quelques heures à une journée maximum. Bilan, le listing sur Bitmart a pris du retard.

Cerise sur le gâteau, l’équipe du projet a commencé à se faire davantage silencieuse, allant même jusqu’à restreindre les communications plusieurs jours sur leur groupe Telegram.

Listing sur Bitmart

C’est finalement lundi 24 octobre 2022 à 10h UTC que Shopayment fut disponible sur Bitmart. Alors que le prix annoncé par l’équipe devait être étrangement de 0.005 $ contre 0.0024 $ en fin de prévente, c’est avec le prix de fin de prévente que le token fut enfin accessible sur Bitmart et ceci après plusieurs tentatives de le lister déjà la semaine auparavant.

Les investisseurs avaient pas mal de problèmes de confiance suite à une communication limitée et désastreuse, mais le prix listé n’étant pas celui annoncé, cela a ajouté un coup final à ce projet douteux.

De plus, l’équipe du projet en a profité pour finalement débloquer le groupe Telegram afin de communiquer très peu d’éléments sur la situation sans même réellement s’expliquer. En prime, c’est le seul endroit où ils ont communiqué.

Bilan, le prix de $SPAY a chuté instantanément de 0.0024 $ à 0.0005 $. Cela a empêché la majorité des investisseurs de vendre et bien entendu très peu d’utilisateurs désirent acheter un tel projet. Le manque de liquidité et la gestion du listing en prime du manque de confiance ont amené à ce résultat.

Après diverses péripéties, c’est aujourd’hui le 26 octobre dans la journée que $SPAY a été délisté de Bitmart au prix de 0.0001 $ sans aucune information. Le CEO n’ayant pas donné de signe de vie sur le groupe depuis deux jours a juste laissé quelques messages vagues ces dernières heures et sans aucune preuve indiquant qu’il y aurait un buy back.

Un buy back se produit en général quand le prix lors d’une fin de prévente chute et afin de consolider le projet et la valeur du token les développeurs rachètent les tokens à prix réduit pour faire remonter la valeur et ainsi mettre en confiance les investisseurs.

Situation actuelle

Ainsi, ces dernières heures le token $SPAY a disparu de Bitmart sans aucune information de ces derniers. Le CEO et l’équipe du projet sont introuvables et ne postent presque pas ou alors un message tous les deux jours sur Telegram sans informer réellement de la situation.

Tout semble laisser penser à un scam à ce niveau tant même le pire des projets ne pourrait pas aussi être mal géré. Le mystère reste tout de même entier pourquoi un tel token a pu se retrouver disponible sur une plateforme d’échange centralisée. De plus, l’équipe de Coinsniper semble avoir prévenu Bitmart à propos de Shopayment.

Sur leur groupe Telegram on peut notamment lire qu’ils définissent dorénavant Shopayment comme un scam en répondant à un utilisateur s’inquiétant du projet.

De toute évidence, le milieu des préventes comporte de nombreux risques. Peut-être qu’à l’avenir, il y aura des réglementations strictes sur la nature de ces projets et le bon déroulement d’une prévente, mais en attendant, il faut être vigilant et surtout investir uniquement ce que vous êtes prêt à perdre.

Concernant Shopayment, scam ou projet très mal géré, le résultat est le même. Il n’y aucune chance que la valeur du token regrimpe ou que les investisseurs puissent récupérer de leurs pertes. Le manque de communication et les promesses non tenues ont ébranlé définitivement la confiance de ceux qui ont cru à ce projet. Il est fort probable que nous n’en saurons pas plus que cela soit du côté de Shopayment ou encore même de Bitmart.


Si malgré tout, vous portez toujours de l’intérêt aux préventes, il y a actuellement celle de Dash 2 Trade qui rencontre un grand succès avec plus de 2,5 millions de dollars levés en une semaine.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram